Covid-19 : la 5e vague touche la SNCF qui annule des TER, plusieurs lignes concernées dans le Sud-Ouest – Sud Ouest

Spread the love

Par Sudouest.fr avec AFP

La SNCF a annoncé avoir dû annuler des trains régionaux suite à la 5e vague du Covid-19 qui touche fortement le groupe

Touchée par la 5e vague de Covid-19, la SNCF doit annuler des trains régionaux mais le phénomène reste pour l’instant « local et marginal », a indiqué ce jeudi un porte-parole de SNCF Voyageurs.

« Comme tout employeur, nous sommes confrontés à l’échelle du groupe SNCF aux effets de cette 5e vague Covid, ni plus ni moins que le reste de la société » a-t-il expliqué « L’évolution de la situation sanitaire (augmentation des cas Covid et des cas contact) peut amener à des adaptations locales de certains de nos plans de transport », soit parce que les cheminots sont indisponibles, soit en raison d’« une moindre fréquentation des voyageurs par exemple du fait du télétravail », a-t-il ajouté. « Les adaptations des plans de transports que nous pouvons rencontrer du fait du Covid portent uniquement sur des trains régionaux », a précisé le porte-parole.

En Occitanie notamment, la SNCF a annulé tous les trains jusqu’en janvier sur les lignes Perpignan-Villefranche (Pyrénées-Orientales), Carcassonne-Quillan (Aude) et Nîmes-Le Grau du Roi (Gard). Des trains sont annulés sur d’autres lignes comme entre Mende et Marjevols (Lozère), Lyon et Grenoble, Nancy et Longwy (Meurthe-et-Moselle), Évreux et Mantes (Yvelines) ou encore sur des liaisons intérieures à la Normandie.

Le point dans la région

Dans le Sud-Ouest aussi, une douzaine de lignes sont touchées avec des trains parfois annulés ou remplacés par des bus. C’est le cas sur les lignes Angoulême/Poitiers ; Angoulême/Royan ; La Rochelle/Poitiers ; La Rochelle/Bordeaux ; Royan/Niort ; Périgueux/Sarlat ; Bordeaux/Sarlat ; Bordeaux/Coutras ; Bordeaux/Arcachon ; Bordeaux/Le Verdon ; Bordeaux/Hendaye et Pau/Bedous. Toutes les informations sur les perturbations sont accessibles, ligne par ligne, sur le site des TER Nouvelle-Aquitaine.

« Depuis plusieurs semaines, toute l’entreprise se prépare à cette nouvelle vague et a renforcé son dispositif de suivi et d’adaptation aussi bien dans la gestion de ses infrastructures que des trains », a souligné le porte-parole.

Leave a Reply