Covid-19 : hospitalisé après avoir été testé positif, Donald Trump “va très bien” et n’a plus de fièvre – franceinfo

Spread the love

“Il a un moral exceptionnel”, a indiqué le médecin de la Maison Blanche, 24 heures après l’hospitalisation du président américain.

D’après le médecin de la Maison Blanche, Donald Trump n’est pas sous oxygène et n’a plus eu de fièvre depuis vingt-quatre heures. Sean Conley a assuré, samedi 3 octobre, que le président américain, hospitalisé par précaution vendredi après avoir été testé positif au Covid-19, allait “très bien”Il a un moral exceptionnel”, a ajouté le médecin lors d’une conférence de presse à l’hôpital militaire de Walter Reed (Maryland), près de Washington.

Sean Conley a précisé que Donald Trump avait souffert, au cours des jours précédents, “d’une légère toux, de fièvre et de fatigue”. Il n’a en revanche pas eu de difficultés à respirer, selon le médecin de la Maison Blanche. Le président étant “âgé de 74 ans et en léger surpoids”, les praticiens ont décidé de l’hospitaliser “par mesure de précaution, afin de surveiller” l’évolution de son état de santé.

“Les prochaines 48 heures” déterminantes, selon une source anonyme

Le président a démarré un traitement de cinq jours au remdésivir, un antiviral qui a amélioré l’état de certains patients atteints du Covid-19. Les médecins lui ont également injecté une dose de 8 grammes du cocktail expérimental d’anticorps de synthèse développé par la société Regeneron. Sean Conley a en revanche refusé de s’avancer sur la date à laquelle Donald Trump pourrait sortir de l’hôpital. Son équipe médicale “évalue chaque jour” son état et l’autorisera à regagner la Maison Blanche “dès qu’il n’aura plus besoin d’être” à l’hôpital.

Peu après la conférence de presse, une source ayant connaissance de l’état du président américain a toutefois contredit ces informations. “Les signes vitaux du président ces dernières 24 heures ont été très inquiétants, et les prochaines 48 heures seront critiques en termes de soins. Nous n’avons toujours pas emprunté une voie claire vers le rétablissement”, a-t-elle déclaré à plusieurs médias, dont l’AFP et CNN (en anglais), sous condition d’anonymat.

Sean Conley a par ailleurs étonné en évoquant “72 heures” depuis le diagnostic de Donald Trump, alors que l’annonce publique du test positif du président est intervenue dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre.

Leave a Reply