Covid-19 : Guillaume Rozier, l’ingénieur à l’origine de “Vite ma dose”, reçoit l’ordre national du Mérite – franceinfo

Spread the love
Lancé début avril, “Vite ma dose” permet de voir les créneaux disponibles pour la vaccination sur les différentes plateformes de rendez-vous.
Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Guillaume Rozier, l’ingénieur de 25 ans devenu célèbre pour avoir créé des services gratuits liés à l’épidémie de Covid-19 sur internet, a été fait chevalier de l’ordre national du Mérite, selon un décret paru samedi 22 mai au Journal officiel. Créateur entre autres du site “Vite ma dose“, qui permet de trouver des rendez-vous de vaccination, Guillaume Rozier est le plus jeune des 1 088 promus annoncés samedi.

Il est “fait chevalier à titre exceptionnel [sans attendre la durée de services requise] ainsi que le permet le code de l’ordre national du Mérite pour des ‘services exceptionnels nettement caractérisés'”, a précisé dans un communiqué la Grande chancellerie de la Légion d’honneur. 

Guillaume Rozier a commencé à travailler sur la pandémie en mars 2020, alors qu’il terminait ses études d’ingénieur à Telecom Nancy. En se basant sur des données publiques, il réalise des graphiques sur l’évolution de la pandémie, simples à comprendre par le grand public. Il crée le site “Covidtracker”, qui devient vite une référence d’information sur la progression de la pandémie en France, puis “Vaccintracker”, qui suit la progression des vaccinations.

Le dernier service en date, “Vite ma dose”, est lancé début avril. Ce site internet permet d’avoir en un seul coup d’œil les créneaux disponibles sur les différentes plateformes de rendez-vous, Doctolib, Keldoc, Maiia, Ordoclic ou MaPharma. En annonçant l’élargissement de la campagne vaccinale il y a quelques semaines, Emmanuel Macron lui-même avait salué le service.

Le succès des créations privées du jeune ingénieur a conduit nombre d’observateurs à dresser un constat cruel pour la puissance publique : celui de l’incapacité de l’Etat à produire de tels services, efficaces et simples, à destination du grand public.

Leave a Reply