Covid-19 : Facebook lance une IA pour aider les hôpitaux à anticiper les cas graves

Spread the love

Prédire les risques d’aggravation de l’état de santé d’un patient atteint du covid-19. Tel est l’objectif du nouvel outil d’intelligence artificielle créé par des chercheurs de Facebook en collaboration avec leurs homologue du centre universitaire new-yorkais, le NYU Langone Health.

Concrètement, les scientifiques ont développé trois modèles d’apprentissage automatique. Le premier s’appuie sur une radio pulmonaire pour évaluer l’état de détérioration de la santé du patient. Le second analyse une séquence de plusieurs radiographies. Enfin, le dernier prédit à partir d’une seule radio la quantité d’oxygène supplémentaire dont un malade pourrait avoir besoin.

Une innovation essentielle pour les hôpitaux

Ce système permet une réelle avancée en anticipant quatre jours à l’avance les besoins d’un patient en soins intensifs. En outre, les scientifiques affirment que les évaluations de l’IA dépassent largement les observations des humains.

Impliqué dans ce travail, William Moore, professeur de radiologie à NYU Langone Health, s’est réjoui de ces résultats : « Nous avons pu montrer qu’avec l’utilisation de cet algorithme d’IA, les radiographies thoraciques en série peuvent prédire la nécessité d’une escalade des soins chez les patients atteints de Covid-19. Comme le virus continue d’être un problème de santé publique majeur, la capacité d’anticiper le besoin d’un patient de davantage de soins – par exemple, l’admission aux soins intensifs – sera essentielle pour les hôpitaux. »

Du leur côté, les chercheurs de Facebook précisent que « ces modèles ne sont pas des produits, mais des solutions de recherche ». L’entreprise entend aider les hôpitaux « dans les jours et les mois à venir dans la planification de leurs ressources ».

À noter que d’autres grandes firmes technologiques ont aussi participé à l’effort collectif de lutte contre la pandémie. C’est le cas d’Apple et Google qui ont créé une API commune de suivi de contacts afin de prévenir les personnes ayant été à proximité d’un malade.

3.6 / 5

106,8 M avis

Leave a Reply