Covid-19 et fêtes de Noël : les sombres prévisions du Pr Jérôme Salomon – ladepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a affirmé, ce lundi soir, que la France est “encore loin de passer sous la barre des 5000 contaminations” quotidiennes par le Covid-19. 3198 patients sont actuellement en réanimation. Jean Castex doit prendre de nouveau la parole jeudi.

Pourra-t-on passer les fêtes de Noël en famille ? Il y a quelques jours, le gouvernement a recommandé aux Français de ne pas être à plus de six adultes à table sans compter les enfants, pour respecter les règles sanitaires face au Covid-19.

A lire aussi : DIRECT. Covid-19 : le Pr Jérôme Salomon prédit un hiver “très difficile”, Jean Castex va parler jeudi

Emmanuel Macron avait dit d’emblée, le 28 octobre, que le confinement se terminerait le 15 décembre à condition que le nombre de nouvelles contaminations descende sous les 5000 nouveaux cas par jour et que le nombre de patients en réanimation soit compris entre 2500 et 3000 dans toute la France. Or cet objectif des 5000 semble aujourd’hui de moins en moins atteignable.

“La France est “encore loin de l’objectif de passer sous la barre des 5000 contaminations quotidiennes”, a indiqué le Pr Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, ce lundi soir. Actuellement, plus de 11 000 nouveaux positifs de Covid-19 sont encore détectés chaque jour contre 5000 environ par semaine l’été dernier. “Malgré tous nos efforts, nous sommes toujours face à un risque élevé de rebond épidémique”.

Peut-on déjà affirmer que les 5000 cas ne seront pas atteints le 15 décembre comme l’a souhaité Emmanuel Macron ? “Il est difficile de prévoir l’évolution mais si les conditions actuelles se poursuivent il sera très difficile d’atteindre cet objectif”, a annoncé le directeur général de la santé. Pourrait-on alors devoir passer les fêtes encore confiné ? Ce n’est pas au Pr Salomon de répondre. Il a toutefois indiqué que “les mesures seront prises en temps utile avec l’ensemble des éléments disponibles”. Les autorités de santé sont actuellement dans une phase de diagnostic. Si les Français ont fait des efforts pour respecter les gestes barrières, la saison d’hiver – propice aux épidémies virales – n’arrange rien.

Jean Castex va parler jeudi

Dans cette optique, un nouveau Conseil de défense est annoncé pour mercredi matin tandis que Jean Castex, le Premier ministre, va de nouveau prendre la parole jeudi aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le Pr Salomon en a profité pour lancer un message de sensibilisation aux Français pour les fêtes en affirmant sa crainte “que des contaminations importantes aient lieu” à l’occasion des fêtes de fin d’année.

26 365 malades sont hospitalisés dont 3198 en réanimation en France ce lundi soir.

Occitanie : la baisse des contaminations s’est interrompue

“Nous ne sommes pas au bou de cette deuxième vague”. Le directeur de l’ARS Occianie, Pierre Ricordeau, a fait le point sur la situation sanitaire de la région, ce lundi après-midi. La baisse des contaminations s’est interrompue et le virus continue à circuler dans notre région. Quatre départements sont particulièrement plus touchés : Lozère, Gers, Tarn et Hautes-Pyrénées. Le taux d’incidence y est supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants. Seules les Pyrénées-Orientales sont passées sous les 50 cas pour 100 000 habitants.

Les hospitalisations on reculé de 70 % par rapport au pic il y a cinq semaines. Le nombre de cas de réanimations a baissé de 35 % depuis une semaine. 230 malades sont actuellement en réanimation dans les hôpitaux d’Occianie conre plus de 400 au plus fort de cette seconde vague.

Pierre Ricordeau a prévenu : “Les fêtes de fin d’année ne pourront pas se dérouler dans les conditions habiuelles”.

Leave a Reply