Covid-19 en Occitanie : 803 hospitalisations en cours, des patients de plus en plus jeunes en réanimation – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de soins critiques continue de grimper en Occitanie, selon les chiffres dévoilés ce mardi par l’ARS. 803 hospitalisations sont en cours dont 170 en réanimation et soins critiques.

Ce mardi, le bilan de l’Agence régionale de santé indique, sans trop de surprise, une augmentation forte et rapide du nombre de cas positifs au Covid-19. L’ensemble des indicateurs continuent de progresser très fortement dans notre région avec un taux d’incidence moyen supérieur à 420 pour 100 000 habitants. 3 590 cas positifs ont été signalés aux équipes de l’Assurance maladie en moyenne par jour, depuis mardi dernier en Occitanie.

Tension importante sur les hôpitaux

En conséquence, les admissions à l’hôpital en hospitalisation conventionnelle et en réanimation sont dorénavant en train d’augmenter très vite. Dans les établissements de santé d’Occitanie, le taux d’occupation dans les services de réanimation atteint désormais 85 %. La part des patients covid en réanimation dépasse 25% alors que notre région touristique connaît une très forte activité non-covid dans ces services.

Les indicateurs d’activité hospitalière sont donc au rouge : 803 hospitalisations sont en cours* (+137 par rapport au dernier bilan) dont 170 en réanimation et soins critiques (+50) et 4 648 décès (+13 en 4 jours) à l’hôpital. 

 Le taux d’occupation dans les services de réanimation atteint désormais 85 %.
Le taux d’occupation dans les services de réanimation atteint désormais 85 %. ARS Occitanie

Des patients jeunes et des femmes enceintes

Les patients hospitalisés en réanimation sont jeunes (une grande partie a moins de 60 ans), non vaccinés ou parfois avec un schéma vaccinal incomplet. On constate également des entrées en réanimation de femmes enceintes, particulièrement vulnérables face à l’infection.

L’ARS rappelle donc que les femmes enceintes peuvent être vaccinées contre le Covid-19 dès le premier trimestre en particulier pour celles qui présentent des comorbidités (surpoids, hypertension, diabète,…).

Plus que jamais, l’Agence régionale de santé incite à la vaccination et au respect des gestes barrières, pour endiguer la quatrième vague de Covid-19. Une vague plus grave que les précédentes, à cause de la contagiosité extrême du variant delta.

*Nous avons dans un premier temps annoncé des chiffres erronés, veuillez nous en excuser. 

Leave a Reply