Covid-19 en France : 3 000 classes fermées dix jours après la rentrée, annonce Jean-Michel Blanquer – Le Monde

Spread the love
Le président de la République, Emmanuel Macron, et le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, en visite dans une école primaire de Marseille, le 2 septembre 2021.

Dix jours après une nouvelle rentrée marquée par l’épidémie de Covid-19, « un peu plus de 3 000 » classes sont fermées, a révélé, lundi 13 septembre, le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Cela correspond à un peu plus de 0,5 % des 540 000 classes que compte le pays, mais ce chiffre progresse de façon exponentielle, a-t-il mis en garde dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France.

Mardi, le ministre avait en effet déclaré devant l’Assemblée nationale que 545 classes étaient fermées. « Nous nous attendons à ce que cela augmente ces prochains jours puis se stabilise, avant de redescendre, si cela suit la courbe que nous avons eue à chaque retour de vacances », a souligné M. Blanquer lundi, précisant qu’il s’agissait du schéma observé à La Réunion, où les élèves ont fait leur rentrée avec deux semaines d’avance sur le reste de la France.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Comment on va s’organiser si le lycée referme ? » : pour les élèves, « le grand flou » de la rentrée scolaire, source de « stress »

Le ministre a par ailleurs annoncé que « 67 % des 12-17 ans ont eu une dose [de vaccin], et 54 % sont complètement vaccinés » contre le Covid-19. « D’ici la fin du mois, tous les élèves auront eu une proposition via leur établissement, et l’on espère dépasser les trois quarts de vaccinés très vite », a-t-il ajouté.

Rentrée ce lundi dans les Antilles et en Guyane

Pour organiser cette deuxième rentrée sous Covid-19, le ministère avait retenu le protocole sanitaire de niveau 2 (sur quatre), qui autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel et leur impose le port du masque en intérieur, sauf en maternelle. Un cas de Covid-19 dans une classe en primaire entraîne une fermeture, comme en juin. En revanche, en cas de contamination au collège ou au lycée, seuls les élèves cas contacts non vaccinés doivent s’isoler une semaine.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La quatrième vague de Covid-19 plonge la Martinique dans le deuil

Face à une quatrième vague inédite de contaminations, l’exécutif avait annoncé, le 25 août, le report de la rentrée dans les Antilles et en Guyane. Les élèves concernés retrouveront ainsi les bancs de l’école ce lundi, dix jours après leurs camarades.

En Guyane, le protocole sanitaire a encore été renforcé, et le niveau 4 y a été instauré dans les zones classées rouges : cours dispensés partiellement à distance pour les élèves de 4e et 3e, avec des jauges à 50 % au collège et au lycée. La rentrée dans le reste de la Guyane s’effectuera en revanche sous un protocole de niveau 2. Dans les Antilles, les cours reprennent également ce lundi, mais seront majoritairement dispensés à distance pendant au moins quinze jours.

Le Monde

Leave a Reply