Covid-19 : doit-on s’isoler si l’on est déclaré “cas contact” et pleinement vacciné ? – LCI

Spread the love

La quatrième vague continue de déferler sur la France. Chaque jour, de plus en plus de Français sont testés positifs, alors que le variant Delta est responsable de la quasi-totalité des nouvelles contaminations. Selon les données, la grande majorité des personnes diagnostiquées ne sont pas pleinement vaccinées. Toutefois, si vous avez reçu vos deux doses depuis plus de sept jours, vous êtes peut-être “cas contact”, c’est-à-dire que vous avez côtoyé dernièrement une personne testée positive.

À l’instar des consignes pour accéder à certains lieux publics, les règles évoluent pour les personnes pleinement vaccinées. Désormais, “toutes les personnes ayant reçu un schéma vaccinal complet depuis au moins sept jours” ne sont plus “tenues de respecter une quarantaine” si elles sont “cas contact”, confirme la Direction générale de la Santé (DGS) ce mardi. La semaine dernière, le Premier ministre Jean Castex avait promis sur TF1 une évolution de ces règles.

Comme pour le pass sanitaire, il s’agit des personnes ayant reçu leur deuxième dose de vaccin Pfizer, Moderna ou AstraZeneca depuis plus d’une semaine, des anciens malades ayant reçu leur unique injection de l’un de ces trois vaccins depuis plus de sept jours, ainsi que des personnes ayant reçu leur unique dose de Johnson & Johnson depuis plus d’un mois.

Toutefois, des règles persistent. Si vous êtes pleinement vacciné et déclaré “cas contact”, la DGS précise qu’il vous faut “réaliser un test immédiat et un test à J+7 du dernier contact avec le cas”. En outre, le masque doit être porté dans l’espace public, les interactions sociales doivent être limitées et vous devez avertir vos contacts.

Pour les personnes non-vaccinées, ou pour qui le schéma vaccinal n’a pas encore été totalement complété (ou depuis moins d’une semaine), un isolement devra être respecté si vous êtes “cas contact”. Rappelons que depuis la semaine dernière, les personnes testées positives doivent rester en quarantaine une dizaine de jours. Des contrôles sont possibles et les contrevenants s’exposent à une amende de 750 euros.

Leave a Reply