Covid-19: des symptômes différents pour le variant Delta – BFMTV

Spread the love

D’après les scientifiques britanniques, les principaux symptômes du variant Delta du Covid-19 – connu jusqu’ici sous le nom de variant indien – à savoir toux, maux de tête et nez qui coule, peuvent être confondus avec ceux de maladies moins graves.

Maux de têtes, gorge sèche, nez qui coule… ces symptômes sont souvent associés à un rhume ou à une grippe. Mais d’après les scientifiques britanniques, ils sont également associés au variant Delta du Covid-19, le plus répandu au Royaume-Uni.

Des symptômes moins alarmants

Tim Spector, professeur d’épidémiologie génétique au King’s College à Londres, expliquait le 9 juin dans un point de l’étude ZOE sur le Covid-19 que le variant Delta, apparu pour la première fois en Inde, est beaucoup plus contagieux que les experts pouvaient l’imaginer. “En moyenne, une personne atteinte du variant Delta en infecte six autres sans restrictions sanitaires”, explique-t-il.

Le professeur poursuit en expliquant que depuis le début du mois de mai, il travaille avec son équipe à répertorier les principaux symptômes de tous les utilisateurs de l’application ZOE, l’étude participative sur l’évolution de l’épidémie au Royaume-Uni. “Et ils ne sont plus les mêmes qu’auparavant.”

“Ça ressemble plus à un mauvais rhume chez les populations plus jeunes et les gens ne le réalisent pas”, alerte Tim Spector. “Cela signifie que les gens pensent avoir un rhume saisonnier, donc ils continuent à sortir faire la fête, et donc inconsciemment peuvent transmettre le virus autour.”

De plus en plus de jeunes contaminés

Au Royaume-Uni, si les personnes âgées ou vulnérables sont majoritairement vaccinées, les plus jeunes n’ont reçu qu’une dose de vaccin, voire aucune. Conséquence: les personnes âgées de 20 à 29 ans ou de 0 à 19 ans sont de plus en plus touchées par le virus, ce qui expliquerait pourquoi les symptômes sont moins virulents. Pour Tim Spector, “il est très important de réduire la transmission du virus, particulièrement chez les plus jeunes.”

Auparavant, les symptômes liés au Covid-19 les plus répandus étaient la fièvre, la perte de goût et d’odorat et la toux.

“La toux se fait de plus en plus rare, et on ne retrouve plus la perte d’odorat parmi les principaux symptômes”, précise l’épidémiologiste.

Des conséquences sur le déconfinement au Royaume-Uni

Lundi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé repousser de quatre semaines la levée des dernières restrictions sanitaires dans le pays en raison d’une poussée de cas liée au variant Delta. Ces dernières semaines, la situation sanitaire s’est dégradée au Royaume-Uni: le nombre de contaminations est passé de 2000 à 7000 par jour et les hospitalisations commencent à augmenter.

Sur le même sujet

Le variant Delta est désormais dominant outre-Manche et représente près de 96% des contaminations dans le pays. Le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d’Europe depuis le début de la pandémie.

Margot Hutton

Leave a Reply