Covid-19 : Delfraissy envisage «un nouveau variant» pour le courant de l’hiver – Le Figaro

Spread the love

Pour le président du Conseil scientifique, un «retour à la normale» est envisageable pour 2022 voire 2023. Il souligne les «capacités de mutation hors norme» du coronavirus.

«Nous gagnerons» contre le Covid-19, mais il va falloir être patient. Pour Jean-François Delfraissy, invité de BFMTV et RMC vendredi 23 juillet, «le retour à la normale, c’est peut-être 2022, 2023». S’il ne sait pas de quoi demain sera fait, le président du Conseil scientifique estime que «nous aurons probablement un autre variant qui arrivera dans le courant de l’hiver», car le SARS-CoV-2 «a des capacités de mutation hors norme».

Dans ce contexte, Jean-François Delfraissy appelle à «revenir aux mesures barrières» comme le lavage des mains et le port du masque, y compris à l’extérieur, à cause de la contagiosité du variant. Vacciné depuis plusieurs semaines, il «continue à porter le masque» lui aussi. Le professeur craint 50.000 nouvelles contaminations quotidiennes début août en moyenne. Selon lui, «il n’y a aucune solution miracle» face au variant Delta.

Ces derniers jours, des clusters ont été détectés dans des discothèques, à Bordeaux et ailleurs en Europe. Jean-François Delfraissy a donc appelé à la prudence dans ces lieux. Si les jeunes valident le passe sanitaire en étant vacciné ou avec un test PCR négatif, «la venue en discothèque est possible» mais «on fait attention», rappelle-t-il.

Le médecin ne remet pas en question la réouverture des discothèques. «On aurait pu tout fermer ou tout rouvrir, ça n’aurait rien changé», à cause des particularités du virus Delta. La question, selon lui, est de savoir «jusqu’à quel point» on doit aller dans ces réouvertures (quelles jauges ? Quels lieux ? Quels événements ?). Pour lui, le passe sanitaire, dont il valide le principe et l’application, nous aidera «même s’il n’est pas efficace à 100%» pour prévenir la transmission et la contamination.

Leave a Reply