Covid-19 : de l’Asie à l’Europe, on fait le point sur l’épidémie de coronavirus dans le monde – franceinfo

Spread the love

Le nouveau coronavirus continuait à s’étendre, mardi 25 février, en particulier sur les continents européen et asiatique. Seule bonne nouvelle : sur ce dernier front, le pic de la maladie semble être passé en Chine.

Le nouveau coronavirus continue de se répandre à travers le monde. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a averti, mardi 25 février, que le monde restait sous la menace d’une “pandémie”, une épidémie d’ampleur internationale.

>> Suivez l’évolution de la situation en direct

La maladie, le Covid-19, progresse toujours en Asie, en particulier en Iran, au Japon et en Corée du Sud, mais également en Europe, notamment en Italie, où les ministres de la Santé des pays voisins, dont la France, ont tenu une réunion d’urgence mardi. En Chine, où le pic serait désormais dépassé, près de 2 700 personnes sont mortes après avoir été touchées par le virus. Au total, on dénombre plus de 80 000 cas recensés sur la planète. Rapide tour d’horizon.

 

En Asie

La Chine a enregistré mardi 71 nouveaux morts en 24 heures, soit le chiffre le plus bas depuis près de trois semaines. D’après l’OMS, l’épidémie a connu un “pic” puis un “plateau” entre le 23 janvier et le 2 février, soit juste après la mise en quarantaine de la métropole de Wuhan (11 millions d’habitants). Depuis décembre, la maladie a contaminé plus de 77 000 personnes, dont près de 2 700 sont mortes.

L’Iran est le second pays le plus touché après la Chine. La République islamique a annoncé plusieurs nouvelles victimes mardi, portant son total à seize morts, le plus lourd bilan en dehors de la Chine, pour une centaine de cas de contamination confirmés. L’Afghanistan voisin est également touché.

En Corée du Sud, la situation est “très grave”, selon le président Moon Jae-in, alors que le nombre de contaminations a encore bondi pour atteindre près d’un millier de cas. Le pays, qui compte désormais dix morts, est ainsi le premier foyer mondial de contamination après son voisin chinois. La plupart du millier de cas confirmés sont liés à une secte d’inspiration chrétienne, dont une fidèle aurait contaminé des centaines d’autres croyants.

Le Japon a annoncé mardi la mort d’un quatrième passager issu du paquebot Diamond Princess, sur lequel près de 700 personnes ont été contaminées.

En Afrique et au Moyen-Orient

L’Egypte est jusqu’à présent le seul pays d’Afrique a avoir enregistré un cas confirmé de contamination. Mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que les systèmes de santé et les infrastructures sanitaires du continent étaient mal équipés pour affronter le Covid-19 si les cas se multipliaient.

Au Moyen-Orient, plusieurs pays ont annoncé des cas de contamination chez des personnes de retour d’Iran. Quatre nouveaux pays sont touchés depuis lundi : Bahrein, Koweit, Irak et Oman

Les Emirats arabes unis ont, eux, suspendu mardi tous les vols en provenance et à destination de l’Iran, une décision qui concerne au premier chef l’aéroport de Dubaï, le plus grand du monde pour les passagers étrangers.

En Europe

En Italie, le dernier bilan officiel dévoilé mardi par la Protection civile fait état de dix morts et près de trois cents cas, soit une très importante hausse des contaminations par rapport à la veille. La Lombardie reste le principal foyer avec plus de deux tiers des cas recensés et plus de la moitié des victimes. Deux nouvelles régions, la Toscane (Centre) et la Sicile (Sud), ont également annoncé mardi avoir recensé des cas de contaminations.

En France, au total, quatorze cas ont été confirmés, avec les deux révélés mardi soir. Une seule victime a été recensée jusqu’à présent, un patient chinois de 80 ans, hospitalisé à Paris et mort le 14 février.

En Espagne, aux Canaries, plusieurs centaines de touristes sont confinés dans un hôtel de l’île espagnole de Tenerife où a séjourné un Italien qui pourrait être porteur du coronavirus.

En Autriche, Vienne a annoncé deux premiers cas de coronavirus dans la région du Tyrol, frontalière de l’Italie.

La Croatie a annoncé qu’un jeune homme revenu récemment d’Italie avait également été contaminé. Il s’agit du premier cas connu dans les Balkans.

En Suisse, un cas de coronavirus est confirmé dans le canton du Tessin, frontalier de l’Italie.

Leave a Reply