Covid-19 dans le Sud-Ouest : hausse des cas, hospitalisations… Que disent les indicateurs ? – Sud Ouest

Mercredi soir, le nombre de personnes contaminées s’élevait à 169 024, soit une moyenne quotidienne sur sept jours de 136 837 cas, contre 104 176 une semaine plus tôt. Conséquence : le taux d’incidence est passé de 540 cas pour 100 000 habitants le 3 mars à 1 337 le 27 mars, une augmentation de 247 % en un peu plus de trois semaines !

Sur le même sujet

Bientôt la décrue ?

Ce qui, jusque-là, a conforté le gouvernement dans sa décision de lever la quasi-totalité des restrictions sanitaires, avec la suppression le 14 mars du passe vaccinal et de l’obligation de porter le masque, c’est que la pression sur les services hospitaliers restait largement acceptable en dépit de cette remontée des contaminations. C’est toujours le cas aujourd’hui, mais les indicateurs, eux aussi, repartent à la hausse.

Sur le même sujet

Après avoir stagné pendant environ deux semaines à un peu plus de 20 000 patients Covid, le nombre d’hospitalisations croît de nouveau depuis le 27 mars, pour atteindre mercredi 21 688 malades (+5 % sur une semaine). Dans les services de réanimation, la tendance est similaire et l’on comptait mercredi 1 546 patients, contre 1 481 quatre jours plus tôt. Doit-on s’en inquiéter ? Pour le moment, cette évolution colle aux prévisions, publiées le 10 mars, de l’Institut Pasteur, qui envisageait une hausse des cas jusqu’à la fin du mois : « On s’attend à voir monter les contaminations jusqu’à fin mars, avant une décrue en avril », assurait mi-mars Olivier Véran. Les prochains jours diront si ces prédictions se confirment.

Sur le même sujet

Dans le Sud-Ouest : en deçà de la moyenne nationale

Dans notre région, le tableau n’est pas aussi terne qu’à l’échelle nationale. Dans les sept départements couverts par « Sud Ouest », le taux d’incidence progresse depuis plusieurs semaines, mais il reste en deçà de la moyenne nationale : il était de 1 134 en Charente-Maritime le 27 mars, 1 131 dans les Landes, 1 129 en Charente, 1 127 en Gironde, 1 029 en Lot-et-Garonne, 996 en Dordogne et 961 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Hôpitaux : des taux d’occupation qui restent modérés

Dans les hôpitaux du Sud-Ouest, la situation est sous contrôle, avec des taux d’occupation compris entre 15 %, dans le Lot-et-Garonne, et 31 %, dans les Pyrénées-Atlantiques. Sur une semaine, le nombre de patients Covid reste stable ou en légère décrue partout sauf dans les Landes (+10%) et le Lot-et-Garonne (+4%).

Même constat dans les services de réanimation : le taux d’occupation est inférieur à 45 % dans tous nos départements. Vigilance, toutefois, car sur une semaine, une hausse du nombre de patients Covid est constatée en Lot-et-Garonne (+100%), Dordogne (+60%) et Charente-Maritime (+42%).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *