Covid-19 : cette app pourrait repérer la maladie avant les premiers symptômes

Spread the love

C’est un dispositif innovant et porteur d’espoirs. En Nouvelle-Zélande, les agents frontaliers vont tester une nouvelle application baptisée « Elarm ». Reliée aux montres connectés et autres wearables qui mesurent l’activité physique comme le rythme cardiaque, la température corporelle, ou la saturation en oxygène, elle permettrait de repérer une infection au covid-19 avant l’arrivée des premiers symptômes.

Selon le JDD, Datamine, la société qui développe ce nouvel outil revendique un taux de précision de 90 %. Concrètement, après avoir établi les références de l’utilisateur, l’IA entre ensuite en action pour repérer des changements physiologiques qui peuvent indiquer l’apparition de la maladie.

L’Apple Watch pourrait aider à diagnostiquer le covid-19

Le choix des agents frontaliers pour cette expérimentation ne doit bien sûr rien au hasard. Ces derniers sont effet plus exposés que d’autres au virus puisqu’ils sont en contact avec les nouveaux arrivants sur ce territoire qui échappe pour l’heure en grande partie à cette pandémie.

Malgré ce succès, certains n’hésitent à critiquer l’action du gouvernement, comme le soulignent nos confrères. C’est le cas du parti centriste Act Party qui reproche à la majorité d’avoir mis dix mois pour tester cette application. Il faudra bien sûr attendre et juger sur pièce de l’efficacité d’Elarm.

Pour rappel, Apple vient de lancer une étude aux Etats-Unis pour voir si l’Apple Watch Series 6 peut ou non prédire certaines maladies respiratoires, dont le covid-19. Le capteur d’oxygène présent sur la montre connectée pourrait en effet aider à diagnostiquer une infection. On sait qu’un taux d’oxygène dans le sang trop faible peut être un des symptômes de maladies respiratoires et cardiaques graves.

En janvier dernier, des scientifiques américains sont parvenus à démontrer que le wearable est en mesure d’alerter d’une potentielle infection au coronavirus. Le capteur d’oxygène peut en effet repérer une hypoxie silencieuse, soit un appauvrissement du sang en oxygène sans que les malades ne s’en rendent compte. Rappelons que la montre connectée d’Apple est souvent louée pour ses caractéristiques médicales et notamment pour le diagnostic de certaines maladies cardiaques.

4 / 5

67,5 k avis

Leave a Reply