Covid-19 : ce que l’on sait de la présence du variant Delta dans les Landes, où Jean Castex et Olivier Véran s – franceinfo

Spread the love

Plus de deux tiers des cas positifs de Covid-19 dans les Landes sont liés au variant Delta. C’est ce qu’a affirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mercredi 23 juin, alors que le taux d’incidence est reparti à la hausse dans ce département du Sud-Ouest. Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, se rendent à Mont-de-Marsan jeudi pour rencontrer les soignants et les équipes en charge de la lutte contre la pandémie. Franceinfo fait le point sur ce que l’on sait de la situation sanitaire dans les Landes.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations dans notre direct

Les premiers cas identifiés début juin

Dès le début du mois de juin, la situation des Landes a attiré l’attention des autorités sanitaires. Une cinquantaine de cas de Covid-19 avaient alors été détectés, “regroupés au sein d’une quinzaine de foyers de contamination”, expliquait l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine. Parmi eux, une trentaine, au moins, relevait du variant Delta. Aucun des cas identifiés ne revenait d’Inde ou d’un territoire sur lequel la présence du variant Delta avait été signalée, ce qui a particulièrement alerté les autorités.

“Les personnes qui sont atteintes sont plutôt jeunes, n’étaient pas vaccinées, ne font pas de forme grave, ne sont pas à l’hôpital et donc, pour l’instant, cela n’a pas d’impact sur le tissu hospitalier”, détaillait Benoît Elleboode, directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et médecin en santé publique, sur franceinfo le 7 juin.

Une recrudescence de l’épidémie

Dans les Landes, le variant Delta “représente 70% des cas positifs détectés. Ce même département est le seul où nous observons une hausse de l’épidémie et le seul de l’Hexagone à être repassé au-dessus du seuil d’alerte de 50 cas pour 100 000 habitants”, a détaillé mercredi Gabriel Attal, soit une augmentation “de l’ordre de 10% sur une semaine” du taux d’incidence. A l’échelle de la France, la proportion de cas de variant Delta est également en forte progression, mais représente “entre 9% et 10%” des nouveaux cas, toujours selon les déclarations du porte-parole du gouvernement.

Lors d’un point-presse (PDF) tenu le 17 juin, l’ARS de Nouvelle-Aquitaine a précisé que les personnes contaminées par le variant Delta étaient “plutôt jeunes (63% ont moins de 50 ans) et non-vaccinées”. Dans ce contexte, l’ARS a rappelé l’importance pour la population de se faire vacciner, notamment pour éviter les formes graves de la maladie. Le vaccin Pfizer permet d’éviter l’hospitalisation dans 96% des cas et le vaccin AstraZeneca dans 92%, selon une étude de Public Health England (en anglais).

L’ARS a communiqué jeudi à France Télévisions le chiffre de 74% des nouvelles infections détectées comme appartenant au variant Delta, tout en soulignant que ce pourcentage ne porte que sur 126 tests.

Un cluster dans un Ehpad

Une trentaine de cas de Covid-19 ont été détectés dans un Ehpad de Pontonx-sur-l’Adour, depuis le 14 juin, a rapporté mercredi France Bleu Gascogne. Il s’agit de 23 résidents et de six membres du personnel et au moins 19 cas relèvent du variant Delta. Sur les 23 résidents contaminés, 21 étaient totalement vaccinés, avec deux doses. Trois d’entre eux ont été hospitalisés, sans être transférés en réanimation.

Leave a Reply