Covid-19: 87% des personnes admises en soins critiques fin juillet n’étaient pas vaccinées – BFMTV

Spread the love

Selon la Drees, il y a 12 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les non-vaccinés que parmi les personnes complètement vaccinées.

C’est un chiffre éloquent qui vient étayer les bénéfices de la vaccination contre le Covid-19. Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), 87% des personnes admises en soins critiques à l’hôpital en France entre le 19 et le 25 juillet n’étaient pas vaccinées.

“À taille de population comparable, il y a 12 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les non-vaccinés que parmi les complètement vaccinés”, relève la Drees.

Concernant l’hospitalisation conventionnelle, le chiffre redescend quelque peu mais il reste très élevé, avec 83% des personnes atteintes du Covid-19 admises qui n’étaient là non plus pas vaccinées.

Pour mettre en évidence ces chiffres, l’organisme gouvernemental s’est basé sur les données issues de trois bases: SI-VIC (hospitalisation), SI-DEP (dépistage) et VAC-SI (vaccination).

En réanimation, les personnes pleinement vaccinées représentaient 6%, et 11% en hospitalisation conventionnelle.

Mortalité beaucoup plus forte chez les non-vaccinés

Concernant la mortalité, 82% des décès imputables au virus sont survenus chez des personnes non-immunisées, et 14% de personnes pleinement vaccinées.

“Rappelons qu’en population générale, la part des personnes non-vaccinées (estimées sur la même période de référence) est de 45% et celle des personnes complètement vaccinées de 39%”, souligne la Drees dans son communiqué.

L’organisme s’est aussi penché sur la proportion de tests RT-PCR positifs chez les personnes vaccinées et non-vaccinées. Il apparaît qu’entre le 19 et le 25 juillet, le nombre de tests positifs chez les personnes non-vaccinées s’élevait à 258 pour 100.000 habitants. Le chiffre retombe à 35 pour 100.000 habitants pleinement vaccinés. Un taux 7 fois plus faible.

À l’heure actuelle, 65,14% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, ce qui représente près de 44 millions de doses injectées, et 54,25% (36 millions) sont pleinement vaccinés. L’objectif affiché par le gouvernement est d’atteindre les 50 millions de primo-vaccinés d’ici la fin du mois d’août.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV

Leave a Reply