Covid-19 : 24 départements français concernés par le retour de l’obligation du port du masque en extérieur – franceinfo

Spread the love

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 et la propagation rapide du variant Delta, de plus en plus de mairies ou préfectures décident de réinstaurer l’obligation du port du masque en extérieur. Au total, 24 départements sont concernés, pour tout ou partie de leur territoire, selon le réseau France Bleu.

Pyrénées-Orientales

Le département a été l’un des premiers à avoir de nouveau imposé le port du masque en extérieur, le 17 juillet dernier. Depuis, d’autres départements ont pris la même décision.

Alpes-Maritimes

Depuis le 25 juillet, le port du masque est de nouveau obligatoire dans l’ensemble des communes du département dans plusieurs espaces publics, comme les marchés couverts et de plein air, les brocantes, rues piétonnes, secteurs où la circulation est limitée à 20 km/h, les galeries commerciales ou encore dans un périmètre de 50 mètres autour des crèches, écoles, collèges, lycées 15 minutes avant et après l’ouverture, et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements.

Ariège

Le port du masque reste obligatoire jusqu’au 15 août dans 21 communes, dont Foix, Tarascon, Mirepoix et Ax-les-Thermes.

Aude

La préfecture a décidé de rendre le port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans les zones à forte densité de population et tous les lieux où la distanciation physique est difficile, comme les rues commerçantes, notamment dans la Cité de Carcassonne, les abords des gares, les files d’attente, les marchés et les rassemblements.

Bas-Rhin

La préfecture décide de renforcer l’obligation du port du masque. Depuis le 27 juillet, il est obligatoire dans les ERP, les établissements recevant du public, soumis à un pass sanitaire, dans l’ensemble des communes du département. Il devra également être porté dans les centres-villes, rues piétonnes et aux abords des gares, écoles, équipements sportifs, lieux de culte et centres commerciaux dans un rayon de 50 mètres, mais seulement en cas d’affluence.

Bouches-du-Rhône

Dès ce mercredi 28 juillet, le port du masque sera de nouveau obligatoire sur les marchés de plein-air, dans les fêtes foraines, aux abords des crèches, établissements scolaires et d’enseignement supérieur dans un rayon de 50 mètres aux heures d’entrées et de sorties des élèves, aux abords des centres commerciaux ou des lieux de culte juste avant et après les offices ou encore dans les abribus ou aérogares.

Charente-Maritime

Département de Nouvelle-Aquitaine le plus touché, le port du masque est obligatoire dans 45 communes de Charente-Maritime depuis le 20 juillet, dont La Rochelle, Royan, Rochefort et Saint-Martin-de-Ré.

Gironde

Le masque, de nouveau obligatoire dans certaines rues de Libourne depuis le 27 juillet, comme l’esplanade Mitterrand et dans la rue Gambetta, le sera également à partir de ce mercredi 28 juillet dans le centre-ville de Bordeaux, à Saint-Emilion et dans les secteurs littoraux urbains de Soulac-sur-Mer à La Teste-de-Buch. L’obligation s’applique également sur les marchés, brocantes, dans les files d’attentes ou accueils collectifs de mineurs de l’ensemble du département. En revanche, la mesure ne s’applique pas dans les parcs et jardins, espaces naturels et plages, ni dans les lieux qui nécessitent la présentation d’un pass sanitaire.

Haute-Corse

Depuis 27 juillet, le port du masque est obligatoire en extérieur dans les zones les plus fréquentées de six communes : Bastia, Saint-Florent, Calvi, Ile-Rousse, Calenzana et Corte.

Haute-Garonne

La préfecture serre la vis, mais pour l’instant, uniquement dans le centre-ville historique de Toulouse, de 9 heures à 3 heures.

Haute-Savoie

La maire de Megève a rendu le port du masque de nouveau obligatoire en centre-ville à partir du 21 juillet, pour une durée indéterminée.

Hérault

Le masque est obligatoire en extérieur depuis le 22 juillet dans tout le département, à l’exception des plages, des zones de baignade et des grands espaces naturels comme les forêts ou les parcs et de quatre communautés de commune situées principalement dans l’ouest du département : Minervois, Mont de Lacaune, Sud Hérault et des Cévennes Gangeoises.

Ille-et-Vilaine

Jusqu’au 2 août, le masque est obligatoire sur tout le territoire du département, dans les marchés de plein air, les brocantes, les braderies, les files d’attente constituées sur l’espace public, les rues, chemins et remparts, comme à Saint-Malo de 11 heures à 21 heures, ainsi qu’aux abord du stade “Roazhon Park” de Rennes lors des rencontres de football, 2 heures avant le début de la rencontre et jusqu’à 2 heures après la fin du match.

Landes

Le port du masque reste obligatoire jusqu’au 4 août dans les zones les plus denses des communes touristiques, comme Mont-de-Marsan, Biscarrosse et Dax.

Loire-Atlantique

Depuis le 23 juillet, le port du masque est de nouveau obligatoire dans toute la commune de La Baule, à l’exception de la plage. A partir du 28 juillet, il le sera dans les 15 communes de l’agglomération de la Presqu’île de Guérande, dont Le Croisic et La Turballe, là aussi, à l’exception des plages.

Meurthe-et-Moselle

21 communes ont remis le masque dès le 22 juillet, de 9 heures à minuit, dont Nancy, Pont-à-Mousson et Longwy.

Nord

Le port du masque est obligatoire dans neuf communes du littoral ainsi que sur les aires d’autoroutes jusqu’au 2 août, notamment Dunkerque, Grande-Synthe, Gravelines et Bray-Dunes.

Pas-de-Calais

Les rues piétonnes et places de plusieurs communes du littoral sont concernées, notamment à Boulogne-sur-Mer, sur les belvédères du Cap Gris-Nez et les quais de Wimereux.

Pyrénées-Atlantiques

Le port du masque est, depuis le 26 juillet et jusqu’au 31 août, de nouveau obligatoire dans la rue dans plusieurs villes de la côte basque, comme Anglet, Bayonne, Biarritz et Saint-Jean-de-Luz, de 9 heures à 21 heures. Dans les autres communes du département, il est obligatoire uniquement sur les marchés de plein air, lors de manifestations ou encore dans les files d’attente.

Seine-Maritime

Le port du masque est de nouveau obligatoire, depuis le 27 juillet et jusqu’au 31 août, dans certaines zones d’Etretat, comme le centre-bourg, aux abords de la plage, dans les parcs et jardins et sur les parkings.

Somme

Depuis le 13 juillet et jusqu’au 2 août, le port du masque est obligatoire dans une quinzaine de communes, dont Amiens, Fort-Mahon-Plage et Le Crotoy, mais aussi pour tous les rassemblements de plein air, commes les marchés, brocantes, spectacles, fêtes foraines et fêtes de village du département.

Tarn-et-Garonne

Le masque est obligatoire uniquement dans les centres-villes de Montauban, Moissac et Castelsarrasin, les trois principales villes du département, de 8 heures à minuit, jusqu’au 7 août.

Var

Depuis le 23 juillet, 58 communes y sont soumises, situées notamment sur le littoral mais aussi dans les communautés de communes de la vallée du Gapeau et du pays de Fayence, comme Saint-Tropez, Fréjus et Saint-Raphaël.

Vendée

Toutes les communes du littoral sont concernées.

Leave a Reply