Covid-19 : 120 classes fermées en Bretagne, faute de remplaçants – Le Télégramme

Spread the love

Le rectorat de Rennes a communiqué les premiers chiffres clés de ce lundi de reprise, en fin de journée. On n’y note pas encore de raz-de-marée épidémique, mais l’absentéisme est déjà bien présent. Du côté des enseignants, une trentaine de classes par département (120 au total, entre le Finistère, les Côtes-d’Armor, le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine) n’ont pu fonctionner dans le premier degré en ce jour de rentrée, faute de remplaçants. « Un chiffre comparable à celui de la fin de la période précédente », note l’académie de Rennes, qui en profite pour rappeler que le recrutement de contractuels supplémentaires est lancé.

Dans le second degré, 5 à 10 % de l’effectif global des professeurs manquaient à l’appel, « autant suite à l’épidémie de gastro-entérite et de varicelle que pour cause de covid-19 », indique le rectorat. Très peu d’absents ont été enregistrés parmi les personnels des collectivités territoriales. Le fonctionnement des services de restauration n’a pas été impacté.

Cinq à six absents par classe dans le secondaire

Côté élèves, les absences ont été nombreuses dans le premier degré : dix à vingt manquants ont été déclarés dans chaque école bretonne, lundi. Dans le secondaire, on comptait cinq à six élèves absents par classe, en collège comme en lycée.

L’académie rappelle que les enseignants testés positifs, qui possèdent un schéma vaccinal complet, devront respecter un isolement d’une durée de sept jours après la date du test. Ils pourront toutefois sortir de l’isolement au bout de cinq jours, avec un test négatif (antigénique ou PCR). Un protocole renforcé, complémentaire à celui des élèves, « qui durera vraisemblablement tout le mois de janvier », a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, sur LCI. « Tout se fait en fonction de l’évolution de l’épidémie. C’est le pragmatisme qui compte. »

Covid-19 : les dernières infos

Leave a Reply