Couvre-feu, déplacements… : à partir du 15 décembre, dans quels cas risque-t-on d’être verbalisé ? – Sud Ouest

Spread the love
more

Jeudi soir, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, Jean Castex a annoncé que le couvre-feu prévu le 15 décembre s’appliquera bien, mais il sera durci. Il commencera non pas à 21 heures mais à 20 heures, jusqu’à 6 heures du matin, y compris pour le réveillon du jour de l’An.

Dès ce mardi donc, les déplacements seront interdits pendant ce créneau horaire. Seuls quelques motifs de déplacement seront autorisés et il faudra obligatoirement présenter une nouvelle attestation. Celle-ci, qui ne sera en revanche plus à présenter en journée, sera bientôt disponible en ligne. Elle pourra aussi être manuscrite.

>> Covid-19 : comment allez-vous passer les fêtes de fin d’année ? Partagez vos témoignages

Quels sont les motifs de déplacement autorisés ?

À partir du 15 décembre, à partir de 20 heures, “chacun devra rester chez soi, sauf exceptions”, a rappelé Gérald Darmanin, jeudi soir. Ces exceptions concernent les motifs professionnels “pour les déplacements entre le lieu de votre domicile et le lieu de votre travail”, précise le ministre de l’Intérieur.

Les déplacements pour des raisons de santé seront aussi autorisés, “pour aller à l’hôpital pour des soins d’urgence ou aller chercher des médicaments dans une pharmacie de garde”. Les motifs familiaux impérieux sont également concernés (garde d’enfants, porter assistance à une personne en difficulté…), tout comme les missions d’intérêt général (activités associatives, maraudes…). Enfin, il sera possible de sortir son animal de compagnie entre 20 heures et 6 heures du matin.

Tout autre motif sera formellement interdit. On pense par exemple aux balades ou encore une activité sportive, dans la mesure où elles peuvent être pratiquées en journée. idem pour les sorties la nuit de la Saint-Sylvestre.

Et si mon train circule après 20 heures ?

L’avancement à 20 heures du couvre-feu ne change rien pour les personnes qui prévoyaient de voyager le soir pendant la période des fêtes de fin d’année, a indiqué la SNCF dans un communiqué jeudi soir. “SNCF Voyageurs confirme que tous les TGV Inoui, Ouigo, Intercités, et trains internationaux prévus circuleront normalement à partir du 15 décembre et pendant toute la période des fêtes de fin d’année”, écrit la SNCF. 

“Conformément aux annonces du gouvernement, les voyageurs ayant une réservation pour un train de longue distance circulant après 20 heures pourront circuler et n’ont pas besoin de modifier leur déplacement”, a-t-elle ajouté. Idem pour un voyage en avion.

Ce vendredi matin, sur Twitter, Jean-Baptiste Djebbari a confirmé que votre billet de train ou d’avion faisait office de dérogation.

En cas de non-respect, que risque-t-on ?

Gérald Darmanin a prévenu jeudi soir : il n’y aura “pas de consignes d’indulgence” et les contrôles seront “renforcés”, notamment le soir du 31 décembre. 

En cas de contrôle des forces de l’ordre entre 20 heures et 6 heures, toute personne circulant sans motif valable ou sans attestation de déplacement (en format numérique ou papier) s’expose à une amende de 135 euros. “Vous devez en même temps pouvoir justifier de votre déplacement par des documents” qui permettent de justifier votre déplacement, a ajouté le ministre de l’Intérieur : attestation professionnelle, billet de train…

Enfin, pour rappel, l’attestation dérogatoire n’est valable que pour une seule sortie et doit donc être renouvelée à chaque fois.

Leave a Reply