Coup de filet mondial: l’incroyable appli qui a piégé le crime organisé – Le Figaro

Spread the love

DÉCRYPTAGE – En deux ans, les autorités policières ont amassé et stocké 27 millions de messages provenant de 11.800 appareils dans 100 pays grâce à cette prouesse technologique.

ANOM: ces quatre lettres resteront gravées dans l’histoire des succès technologiques policiers. C’est en réussissant patiemment à convaincre des criminels du monde entier d’utiliser «leur» application de messagerie cryptée que le FBI et les polices de plusieurs pays sont parvenus à ce «coup de filet» historique. La prouesse réside autant dans la technologie employée que dans l’ingénierie sociale déployée pour implanter «le cheval de Troie» chez les cibles visées.

Depuis plusieurs années, les milieux criminels s’appuient sur des méthodes de téléphonie cryptée, pour pouvoir communiquer en se mettant hors de portée des autorités. En 2018, Phantom Secure, une société canadienne spécialisée dans la conception de BlackBerry ultrasécurisés pour criminels est démantelée, suivie peu de temps après par le blocage d’un autre outil de communication prisé des mafieux, Sky ECC. Ce qui crée un vide sur le marché. Les experts du FBI ont alors eu l’idée de le combler avec une solution alternative sur-mesure

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply