Côte-d’Or – Faits divers | Violences aux Grésilles à Dijon : des interpellations ce jeudi matin dans la communauté tchétchène – Bien Public

Spread the love
Mercredi, le procureur de la République de Dijon Éric Mathais a fait le point sur « les quatre gardes à vue qui étaient en cours à la suite des événements violents survenus dans le quartier des Grésilles à Dijon » lundi et dans la nuit qui a suivi.

Ce jeudi matin, selon Europe 1, des personnes de la communauté tchétchène ont été interpellées. Les opérations menées par la BRI et le RAID ont eu lieu dans plusieurs villes de l’Est de la France, dont Dijon. Ces hommes ont été identifiés à partir des appels lancés sur les réseaux sociaux et des vidéos de la virée punitive diffusées elles aussi sur internet.

Cinq membres de la communauté tchétchène ont été interpellés tôt jeudi matin à Dijon et ailleurs en France à la suite des violences survenues récemment dans la capitale bourguignonne, selon l’AFP. « Six objectifs » avaient été ciblés à travers la France, tous en région et dans la communauté tchétchène, selon une source proche de l’enquête qui précise que cinq personnes ont été interpellées.

Ce jeudi, « à la suite des diverses infractions commises dans les nuits des vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 juin 2020, le parquet de DIJON a ouvert une enquête de flagrance des chefs notamment de tentative de meurtre en bande organisée ; dégradation en réunion ; violences aggravées ; association de malfaiteurs ; participation à un groupement armé », indique le procureur de la République Eric Mathais dans un communiqué de presse.

Et de confirmer : « Ce matin, 18 juin 2020, 5 gardes à vue ont débuté et des perquisitions ont été réalisées dans plusieurs villes »

Leave a Reply