Coronavirus : une vingtaine de passagers rapatriés dimanche présentent des «symptômes» – Le Parisien

Spread the love

Les résultats devraient être connus lundi. Agnès Buzyn a annoncé dimanche soir qu’une vingtaine de passagers de l’avion de rapatriés arrivé plus tôt dans la journée à Istres depuis la Chine sont restés à l’aéroport dans l’attente d’un test. Selon la ministre de la Santé, ils présentent des symptômes de contamination au nouveau coronavirus.

L’avion affrété par Paris pour ramener de Wuhan 254 personnes, dont 64 Français et des passagers d’une trentaine d’autres nationalités, a atterri dimanche après-midi vers 14h30. 124 étrangers sont retournés dans leur pays par avion, a précisé la base militaire d’Istres. En revanche, « une soixantaine de non Européens d’origine variée, Mexique, Rwanda, Brésil, Géorgie » restent sur le sol français, a expliqué Agnès Buzyn.

Parmi les 254 passagers sur le vol, 36 présentaient des symptômes à leur arrivée à Istres, a-t-elle détaillé. Seize d’entre eux sont déjà repartis dans leur pays mais « une vingtaine » de ressortissants français et non-européens « sont restés sur le tarmac » à Istres, « sous la surveillance des médecins militaires le temps d’avoir un test », a expliqué la ministre.

Pas de nouveau cas en France ce week-end

« En fonction du résultat du test, ils seront soit hospitalisés si le test est positif, soit ils pourront rejoindre le centre de Carry-le-Rouet ou le centre d’Aix-en-Provence », les deux lieux de quarantaine choisis par les autorités pour accueillir les rapatriés. Agnès Buzyn a par ailleurs annoncé qu’aucun nouveau cas n’avait été diagnostiqué durant le week-end sur le sol français. Jusqu’à présent, six personnes ont été contaminées et l’une d’entre elles est toujours en réanimation.

VIDEO. Coronavirus : pourquoi les Français de Wuhan sont rapatriés autour de Marseille

Parmi les passagers en bonne santé rentrés dimanche, les personnes isolées et les couples ont rejoint une école d’officiers de sapeurs-pompiers à Aix-en-Provence, où ils passeront les 14 jours de confinement destinés à éviter tout risque de contamination lié au virus qui a fait plus de 300 morts en Chine.

Les familles avec enfants ont quant à elles rejoint les quelque 180 personnes, en majorité françaises, arrivées vendredi et isolées depuis dans une résidence de vacances de Carry-le-Rouet, une station balnéaire proche de Marseille.

Leave a Reply