Coronavirus. Une quarantaine de prototypes de masques de protection en cours de test en France – Ouest-France

Spread the love

« Les ministères ont qualifié des bancs de tests, mis à disposition des industriels des spécifications, et 40 prototypes sont en cours de tests, pour des masques chirurgicaux comme pour des FFP2 », a déclaré ce samedi matin le Premier ministre Édouard Philippe.

Une quarantaine de prototypes de masques de protection alternatifs sont en cours de test, d’après le Premier ministre Édouard Philippe. | ARCHIVES AFP

  • Une quarantaine de prototypes de masques de protection alternatifs sont en cours de test, d’après le Premier ministre Édouard Philippe.
    Une quarantaine de prototypes de masques de protection alternatifs sont en cours de test, d’après le Premier ministre Édouard Philippe. | ARCHIVES AFP
Face à la pénurie de masques de protection FFP2 et chirurgicaux, le gouvernement a chargé industriels et chercheurs de travailler sur des alternatives afin de protéger le personnel soignant et la population de la propagation du coronavirus, a fait savoir le Premier ministre ce samedi 21 mars 2020.

Nous avons demandé au ministère de l’économie et au ministère de la défense de trouver des alternatives, plus exactement de charger toute une série d’activités industrielles, de chercheurs, soit pour démultiplier les chaînes de production, soit pour qualifier des alternatives, jetables ou réutilisables, a indiqué Édouard Philippe à l’Assemblée nationale.

Les ministères ont qualifié des bancs de tests, mis à disposition des industriels des spécifications, et 40 prototypes sont en cours de tests, pour des masques chirurgicaux comme pour des FFP2, a-t-il ajouté.

Le stock « maintenu à 105 millions de masques »

Un déstockage d’environ 25 millions de masques a été opéré début mars, précise le Premier ministre. Grâce aux réquisitions, et en tenant compte de ce déstockage, le stock a été maintenu à 105 millions de masques au 16 mars.

Selon la Direction générale de la santé, la France a une capacité de production de six millions de masques par semaine.

Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran doit tenir samedi à 15 h une conférence de presse sur la question de la disponibilité de ces masques, Édouard Philippe a défendu la gestion du gouvernement en la matière.

S’agissant des masques, dès le mois de février, les quatre principaux fabricants français de masques utilisés par le monde de la santé ont été sollicités pour accroître fortement leurs cadences de production, a-t-il fait valoir.

Le 3 mars […] j’ai signé un décret de réquisition des stocks et des capacités productives de masques anti-projections et FFP2, a-t-il ajouté.

Dans le même temps, un déstockage, provenant des réserves de l’État, d’environ 25 millions de masques a été opéré début mars.

Grâce aux réquisitions, malgré ce déstockage, le stock a pu être maintenu à 105 millions de masques au 16 mars. Cette semaine du 16 mars, 29 millions de masques sont distribués aux professionnels, a-t-il encore égrené.

De même, M. Philippe a assuré que la France était en train de finaliser l’acquisition de centaines de millions de masques à l’international.

Selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, la France a abordé l’épidémie avec un stock stratégique de 110 millions de masques chirurgicaux adultes et 40 millions de masques pédiatriques pour les enfants.

Cependant, les oppositions ont pris le relais de l’indignation des soignants en soulignant depuis plusieurs jours la pénurie de masques sur le terrain.

Partager cet article Une quarantaine de prototypes de masques de protection alternatifs sont en cours de test, d’après le Premier ministre Édouard Philippe.

Coronavirus. Une quarantaine de prototypes de masques de protection en cours de test en FranceOuest-France.fr

Leave a Reply