Coronavirus : un syndicat d’enseignants demande de repousser la rentrée d’une semaine – Midi Libre

Spread the love

A dix jours de la rentrée scolaire et alors que l’épidémie repart à la hausse, le syndicat SNUipp-FSU appelle à repousser d’une semaine le retour à l’école. 

Alors que l’épidémie a repris, que le port du masque est obligatoire dans les villes et au plus tard le 1er septembre dans les entreprises, le syndicat SNUipp-FSU appellent à décaler la rentrée et souhaite repousser le retour à l’école d’une semaine.

Sa secrétaire générale Guislaine David a demandé mardi 18 août aux micros de RTL et Europe 1 un report de la rentrée pour mieux se préparer aux contraintes et aux règles strictes imposées par l’épidémie de coronavirus. 

Modifier le protocole sanitaire

Elle craint que le protocole sanitaire prévu pour la rentrée ne doive être modifié face à la recrudescence de l’épidémie en France. Il prévoit de ne plus appliquer les règles de distanciation sociale et assouplit également les règles limitant le brassage des élèves de classes différentes, qui ne seront plus “obligatoires”.

Les établissements scolaires devront toutefois organiser le déroulement de la journée de manière à limiter “dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants”. Les personnels ainsi que les collégiens et lycéens devront également porter un masque durant leurs déplacements.

La secrétaire générale demande un nouvel avis du conseil scientifique et que le ministère de l’Education nationale se positionne. “Il faut que l’on discute des conditions dans lesquelles certaines écoles vont devoir reprendre, car il y a des endroits où le virus circule plus facilement, et où il faudra prendre des mesures un peu plus strictes… Dans l’idéal il nous faudrait la semaine du 31 pour pouvoir préparer un retour serein la semaine suivante”.

Réponse le 26 août ?

Le ministère de l’Education nationale a prévu un dispositif renforcé en cas de reprise de l’épidémie avec une possibilité d’enseignement à mi-temps en présentiel et à mi-temps à distance. 

Les 12 millions d’élèves français devraient être fixés le 26 août prochain. Le premier ministre Jean Castex s’exprimera ce jour-là sur la rentrée scolaire. 

Leave a Reply