Coronavirus – Trois vagues et deux ans : l’épidémie de Covid-19 comparée à la grippe espagnole par l’OMS – L’Indépendant

Spread the love

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est toujours restée prudente en termes d’estimations et de projections, sachant qu’aucun vaccin n’a encore été élaboré. Mais dans son intervention ce vendredi, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a comparé l’épidémie de coronavirus à la grippe espagnole de 1918, qui fut enrayée au bout de deux années. 

L’OMS est toujours restée prudente en termes d’estimations et de projections, sachant qu’aucun vaccin n’a encore été élaboré. Mais dans son intervention ce vendredi, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a comparé l’épidémie de coronavirus à la grippe espagnole de 1918, qui fut enrayée au bout de deux années. 
Selon lui, la mondialisation a permis au Covid-19 de se propager plus vite que la grippe espagnole.
En contrepartie, le monde dispose aujourd’hui d’une technologie assez avancée pour l’enrayer plus rapidement, ce qui n’était pas le cas il y a un siècle.

OMS : le coronavirus n’est pas un virus saisonnier

Le chef des urgences à l’OMS, Dr Michael Ryan, a précisé de son côté que la grippe espagnole s’était déroulée en trois vagues distinctes, la deuxième s’étant avérée la plus dévastatrice.
“Ce virus ne suit pas un modèle semblable”, précise-t-il. Précisant qu’en temps normal, ces épidémies sont saisonnières, ce qui ne semble pas être le cas avec le coronavirus. 
Un Covid-19 qui a déjà touché près de 23 millions de personnes et fait 800 000 morts dans le monde.
L’OMS qui garde désormais un œil très attentif sur la situation dans les Balkans. Alors que la France, l’Espagne et l’Allemagne ont tous enregistré de nets rebonds des nouveaux cas ces derniers jours. 
 

Leave a Reply