Advertisements

Coronavirus : quels sont les symptômes, quelles consignes adopter ? | LCI – LCI

Spread the love








Coronavirus : quels sont les symptômes, quelles consignes adopter ? | LCI

































Santé

Toute L’info sur

Mystérieux virus en Chine : la crainte d’une propagation mondiale

CONSIGNES – La psychose grandit dans le monde entier face à la propagation du coronavirus, qui a fait 41 morts en Chine et infecté des personnes aux Etats-Unis, en Australie ou encore en France. Face à cette épidémie, comment identifier les symptômes de la maladie et quelles sont les mesures de précaution à appliquer ?

Apparu fin décembre dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, le coronavirus proche du Sras, a déjà fait près de 41 morts en Chine et s’est propagé aux quatre coins du monde. Ainsi, après le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis ou encore l’Australie, la France est confrontée depuis quelques jours au virus, avec trois cas détectés à Paris et à Bordeaux. Ainsi, plusieurs questions se posent concernant ce nouveau virus, notamment sur la conduite à tenir. 

Un rappel des bons gestes à suivre en cas de doute qui se révèle d’autant plus important qu’il ne faut surtout pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. 

Lire aussi

Comment identifier les symptômes ?

Le coronavirus est un virus respiratoire. “Les symptômes principaux sont de la fièvre, un syndrome pseudogrippal, des maux de têtes, des douleurs dans les articulations et les muscles dans un premier temps. Dans un deuxième temps, des signes respiratoires, toux, crachats et essoufflements, jusqu’à des pneumonies qui peuvent être sévères dans les cas les plus graves. En sachant que l’on peut aussi développer seulement ce qui s’apparente à un simple rhume”, explique Yazdan Yazdanpanah, directeur de l’Institut immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie à l’Inserm et chef du service maladies infectieuses à l’hôpital Bichat AP-HP .

Des symptômes proches de la grippe donc, mais la préoccupation principale est de savoir si, en cas de symptômes, vous avez été en contact avec le foyer de la maladie, en ayant voyagé récemment en Chine ou en ayant été en contact avec une personne s’étant rendue dans le pays récemment. La période d’incubation du coronavirus serait “autour de sept jours, entre deux et douze jours”, avait indiqué la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Pour éviter tout risque de contamination ou de contagion, des mesures de précaution peuvent ainsi être appliquées, comme l’explique le Dr. Gérald Kierzek, médecin urgentiste et consultant santé sur LCI : “Il faut premièrement se laver les mains, prendre plutôt des mouchoirs jetables et les jeter immédiatement après, et enfin,  lorsqu’on est soi-même malade, porter un masque.” Comme la grippe, ce virus se montre bien plus dangereux pour les personnes fragilisées ou à risque que pour les personnes en bonne santé. Il convient également de prendre la température plusieurs fois.

Voir aussi

Que faire en cas de potentielle contamination ?

Vendredi soir, dans la foulée de l’annonce des cas positifs repérés en France (à Bordeaux et à Paris), le ministère des Solidarités et de la Santé a communiqué sur les consignes à suivre face à ce virus. Ainsi, il faut en priorité contacter le Centre 15 du Samu, en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine. De plus, il ne faut pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. Une fois prises en charge, ces personnes seront hospitalisées en chambre d’isolement, le temps de procéder aux tests de dépistages. En quelques heures, le virus peut ainsi être identifié. Dans son communiqué, le ministère des Solidarités et de la Santé indique qu’une “enquête épidémiologique approfondie” autour des cas recensés en France “a été immédiatement mise en œuvre” : “Toutes les personnes ayant été en contact étroit avec ces patients sont en cours de recensement. Elles vont recevoir de la part des autorités sanitaires des consignes spécifiques pour éviter tout contact, afin de limiter la propagation du virus.” Depuis le 10 janvier, le système de santé français a été mis en alerte. Les professionnels de santé ont reçu la conduite à tenir.

Sur le même sujet

Et aussi


Advertisements

Leave a Reply