Advertisements

Coronavirus. Quelle est la situation en France? Agnès Buzyn s’attend à de nouveaux cas – Ouest-France

Spread the love

Les trois voyageurs récemment revenus en France en provenance de Chine, porteurs du coronavirus, sont toujours hospitalisés à Bordeaux et Paris. Mais ils vont mieux. Cependant, la ministre de la santé Agnès Buzyn, s’attend à ce que d’autres cas de ce virus originaire de Wuhan en Chine soient décelés dans les prochains jours. Voici le point ce dimanche midi en France.

Quel est l’état de santé des trois patients hospitalisés en France ?

« Les trois personnes vont très bien, nous sommes tout à fait rassurés sur leur évolution» a déclaré samedi soir le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Les trois patients ont été hospitalisés en isolement. Tous étaient récemment arrivés de Chine. Ils avaient séjourné à Wuhan, la grande ville où cette nouvelle infection, baptisée 2 019-nCov, est apparue en décembre.

D’autres cas de contamination ont-ils été révélés ?

Pas pour l’instant. Mais, la ministre de la santé, invitée samedi du Grand Jury RTL a expliqué qu’une dizaine de personnes étaient sous surveillance. Il est probable que de nouveaux cas (en France) soient révélés a-t-elle poursuivi. Samedi, lors d’un point presse, le patron du Samu de Paris, Pierre Carli et le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service maladies infectieuses à l’hôpital Bichat de Paris avaient déjà parlé de dix à quinze personnes sous surveillance.

Si la mortalité est beaucoup moins importante que ce que l’on imaginait, la contagiosité semble plus importante estime la ministre, on se rapproche vers un modèle contagieux mais moins grave.

“Il a deux modèles: des modèles d’épidémies virales peu contagieuses mais très mortelles c’est le Mers ou le SRAS avec de taux de mortalité de 30% et 10% pour ces deux premiers virus et au contraire des modèles d’épidémies très contagieuses et peu mortelles, comme la grippe”, a explique la ministre.

Il semblerait que nous nous rapprochions d’un modèle très contagieux mais moins grave que ce que nous pensions ou craignions au départ”.

La France envisage-t-elle le rapatriement des Français expatriés en Chine ?

La décision sera prise dimanche après-midi lors d’une réunion entre la ministre de la Santé et le Premier ministre Édouard Philippe. 800 Français sont expatriés en Chine.

De son côté, le groupe automobile français PSA a annoncé samedi qu’il allait rapatrier ses expatriés et leurs familles vivant dans la région de Wuhan, la ville chinoise où est apparu un coronavirus à l’origine de l’épidémie.

Le ministère français des Affaires étrangères avait indiqué étudier, en lien avec les autorités chinoises, “les options éventuelles qui permettraient à nos ressortissants qui le souhaitent de quitter la ville de Wuhan”.

Le contrôle aux frontières va-t-il être renforcé ?

« On n’a pas eu de contrôle, je suis peut-être porteur du virus », ironise un expatrié français. À l’arrivée à Roissy des premiers vols en provenance de Chine, épicentre d’une nouvelle épidémie de coronavirus, l es passagers s’étonnent dimanche matin du dispositif sanitaire « léger » à l’aéroport.

À la sortie de l’avion, il y avait une dizaine de secouristes et 2-3 gendarmes, raconte Claude Laubrieut, l’un des premiers Français à sortir du vol Air France en provenance de Shanghai peu avant 6 h.

Ils nous ont donné des instructions assez sommaires. Il n’y avait pas de questionnaire, ni de contrôle de température, ils n’ont même pas demandé d’où on venait en Chine, explique ce père de famille qui était accompagné de sa fille.

Je suis assez étonné. À Shanghai, les autorités contrôlent tout et tout le monde. Là, c’est léger.

Il a laissé derrière lui une mégalopole morte. Tout le monde reste chez soi. Les musées, cinés, restos… sont fermés, se désole ce ressortissant français qui travaille dans une entreprise norvégienne.

De fait, la France, pour le moment, n’a pas mis en place de mesure de contrôle aux frontières des passagers venant de Chine. Mais les choses devraient changer dans les prochaines heures. Le directeur général de la Santé a annoncé la mise en place, dimanche après-midi à Roissy, d’une équipe médicale d’accueil. Elle aura notamment pour mission de prendre en charge des personnes qui présenteraient des symptômes d’infection.

Selon le dernier bilan rapporté ce dimanche par les autorités, 56 personnes infectées par le coronavirus en Chine sont mortes depuis que l’épidémie s’est déclarée le mois dernier à Wuhan, dans le centre du pays. 2000 personnes sont désormais contaminées. Le commerce des animaux sauvages a par ailleurs été interdit en Chine.

Partager cet article A l'aéroport de Roissy où les policiers et le personnel travaillant à l'arrivée des avions en provenance de Chine, portent des masques pour se protéger du coronavirus.

Coronavirus. Quelle est la situation en France? Agnès Buzyn s’attend à de nouveaux casOuest-France.fr

Advertisements

Leave a Reply