Coronavirus : quelle est cette “attestation” dont vous aurez besoin pour circuler à partir de mardi midi ? – LCI

Spread the love








Coronavirus : quelle est cette “attestation” dont vous aurez besoin pour circuler à partir de mardi midi ? | LCI

































Santé

Toute L’info sur

Coronavirus : l’épidémie qui inquiète la planète

CONFINEMENT – A partir du mardi 17 mars à midi, les personnes qui circuleront en France devront être “en mesure de justifier leur déplacement”, a indiqué ce lundi soir le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Pour ce faire, il vous faudra une “attestation”, qui ne fonctionnera toutefois que sous certaines conditions.

A partir du mardi 17 mars à midi, vous ne serez plus libre de circuler librement sur le territoire français, la faute à l’épidémie de coronavirus. Ce lundi soir, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, l’a annoncé en ces termes : “Nous menons un combat, nous le ferons respecter. Des exceptions pourront être tolérées pour les déplacements entre le domicile et le travail, pour faire les courses, pour les déplacements pour motifs de santé, pour l’assistance de personnes vulnérables, pour les parents séparés, pour les déplacements brefs. On pourra toujours pratiquer une activité physique ou sortir son chien, sans se retrouver en groupe. Je dirais qu’on pourra prendre l’air mais pas jouer un match de foot.”

Voir aussi

Ce n’est pas tout : “Pour y parvenir, chaque personne devra se munir d’un document attestant sur l’honneur son déplacement, téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur. Il appartiendra à chacun de le remplir. Cette justification pourra aussi se faire sur papier libre pour ceux n’ayant pas d’imprimantes”, a-t-il ensuite précisé. Depuis ce lundi soir, 20h30, le site du gouvernement indique ainsi que les déplacements seront autorisés “sur attestation uniquement”, et pour les seuls cas de figure suivants :

  • 1Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible

  • 2Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés

  • 3Se rendre auprès d’un professionnel de santé

  • 4Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables

  • 5Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement

Cette “attestation” est en fait une déclaration sur l’honneur, du même ordre que celle que l’administration peut vous demander pour affirmer que vous vivez bien conjointement avec quelqu’un, ou que vous n’exercez aucune activité professionnelle. Elle peut prendre une forme manuscrite, débutant par le traditionnel “Je, soussigné, xxx, déclare sur l’honneur que…” mais le plus simple sera encore de consulter le site gouvernement.fr et de recopier le modèle qui devrait s’y trouver dès mardi, voire, si vous le pouvez, d’imprimer directement le document en pdf. Pour vous faire une idée de ce à quoi il pourrait ressembler, vous pouvez d’ores et déjà jeter un oeil à son équivalent italien, en cliquant ici.

Voir aussi

Concrètement, il s’agira d’y mettre votre nom, votre adresse, le motif de votre déplacement, et de signer. L’idée étant de pouvoir le montrer à l’un des 100.000 policiers ou gendarmes mobilisés pour l’occasion. Autrement, ” toute entorse à ces consignes sera punie d’une amende de 38 euros, qui sera augmentée à un niveau supérieur de 135 euros”, a prévenu Christophe Castaner. Qui a ensuite insisté : “Notre objectif n’est pas de sanctionner mais d’en appeler à la responsabilité de tous .(…) Trop de personnes font encore peu de cas des consignes sanitaires exigées. Il n’y a aucune gloire à s’y refuser.” Une exception, tout de même : “Les journalistes pourront circuler grâce à leur carte de presse au nom de la liberté d’information.”

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply