Coronavirus : Pékin juge « extrêmement grave » la découverte de nouveaux cas – Journal La Croix

Spread the love
Un porte-parole de la mairie de Pékin en Chine a averti mardi 16 juin que plus d’une centaine de personnes ont été contaminées par le Covid-19 en une semaine. La capitale chinoise de 21 millions d’habitants estime devoir faire face à un regain soudain et « extrêmement grave » de contagion.

→ ANALYSE. La Chine rejette toute enquête internationale sur le coronavirus

Pékin est engagé dans « une course contre la montre » contre le nouveau coronavirus, a déclaré devant la presse le porte-parole, Xu Hejian. Selon lui, la capitale doit « toujours avoir une longueur d’avance sur l’épidémie et prendre les mesures les plus strictes, décisives et déterminées », a-t-il dit. Ainsi, la métropole a augmenté sa capacité de dépistage quotidien à 90 000 personnes.

Le marché de gros de Xinfadi, épicentre de la nouvelle contamination

Mais cette capacité de dépistage n’a pas réussi à endiguer la propagation partie du gigantesque marché de gros de Xinfadi, l’un des plus grands d’Asie. Plus de 100 contaminations ont été repérées à partir de ce foyer, dont 27 en 24 heures. Le marché a été fermé et plusieurs quartiers autour confinés. Depuis, quatre autres marchés de la capitale ont été fermés en tout ou partie et une trentaine de zones résidentielles environnantes ont été placées en quarantaine. Les élèves de primaire et de collège sont désormais autorisés à reprendre les cours depuis la maison.

→ À LIRE. La Chine réécrit déjà l’histoire du coronavirus de Wuhan

La première vague, datant de novembre 2019, était partie de Chine, de la ville de Wuhan. Aujourd’hui, le pays et l’Organisation mondiale de la santé sont particulièrement vigilants afin d’éviter tout risque de deuxième vague. L’OMS a d’ailleurs évoqué la possibilité d’envoyer dans le pays plusieurs experts internationaux.

Leave a Reply