Coronavirus: Macron décidera de mesures “déclinées territorialement” mais “sans céder à la panique” – BFMTV

Spread the love

En déplacement à Ajaccio, Emmanuel Macron a notamment répondu au Conseil scientifique dont le président déclarait que le gouvernement devait prendre des décisions difficiles de manière imminente.

“Le Conseil scientifique est dans son rôle: technique. Nous serons dans le nôtre, démocratique et politique au sens plein du terme”. Depuis Ajaccio où il se trouve en déplacement ce jeudi le président de la République a voulu resituer le débat public, après que la veille, le Conseil scientifique avait déclaré, par la voix de son président Jean-François Delfraissy, que le gouvernement aurait à “prendre des décisions difficiles” d’ici “huit à dix jours maximum”.

Emmanuel Macron a explicité son distinguo entre la dimension consultative de l’institution scientifique et le pouvoir éxécutif:

“Nous avons à lutter contre un virus, il est donc bon d’être éclairé par la science. (…) Après il y a des dirigeants démocratiquement élus qui ont des décisions à prendre. Nous ne sommes ni dans le gouvernement des scientifiques ni dans le gouvernement de l’à peu près. Nous aurons au Conseil de défense de vendredi des décisions à prendre comme à chaque fois”.

“Continuer à vivre”

Il a précisé que les nouvelles dispositions seraient “déclinées territorialement”. “Il faut continuer à être exigeant, réalistes sans céder à quelque panique que ce soit”, a-t-il ajouté. En revanche, il n’a pas détaillé les mesures qui jailliront de cette réunion vendredi.

“Nous devons nous adapter à l’évolution du virus, ralentir au maximum la circulation de celui-ci. Mais nous devons le faire en permettant de continuer à vivre: éduquer nos enfants, s’occuper des autres patients, traiter les autres pathologies, avoir une vie économique et sociale”, s’est-il borné à dire. “Ce que je souhaite c’est donner de la visibilité sur les prochaines semaines par les décisions de demain”, a-t-il encore affirmé.

Hors caméra, le président de la République a par ailleurs appelé à ne “pas dramatiser le Conseil de défense” de vendredi. “Il ne faut pas penser que les décisions de demain, ce sera le grand soir”, a expliqué le chef de l’État.

En conférence de presse, Emmanuel Macron a aussi fait référence à la responsabilité des Français: “Nous sommes toutes et tous les dépositaires de cette lutte contre le virus par notre discipline à respecter les gestes barrières, mais aussi dans notre discipline dans le cadre familiale. On s’aperçoit qu’il y a baucoup de contaminations en privé. Si nous avons tous et toutes cette discipline, je pense que nous pourrons faire face.”

Robin Verner

Robin Verner Journaliste BFMTV

Leave a Reply