Coronavirus : les Français de Wuhan pourront être rapatriés par avion « en milieu de semaine » – Le Monde

Spread the love
Réunion ministérielle sur le coronavirus dimanche à Matignon.

Réunion ministérielle sur le coronavirus dimanche à Matignon. LUCAS BARIOULET / AFP

Le gouvernement va organiser « un rapatriement par voie aérienne directe » pour les Français de la région de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine, qui le souhaitent, a annoncé dimanche 26 janvier la ministre de la santé.

Ce rapatriement se fera « avec l’accord des autorités chinoises » et sous la supervision d’une « équipe médicale dédiée » a précisé Agnès Buzyn à l’issue d’une réunion autour du premier ministre à Matignon Les personnes rapatriées devront en outre « demeurer dans un lieu d’accueil pendant quatorze jours », période d’incubation estimée, afin d’éviter toute propagation de virus.

Le nombre de personnes concernées pourrait « aller de quelques dizaines à quelques centaines », selon la ministre. Les autorités consulaires ont été chargées de recenser les personnes souhaitant rentrer en France.

Samedi, le constructeur français PSA, qui a des usines à Wuhan, avait annoncé que ses salariés expatriés seraient évacués vers Changsha, une ville située à plus de 300 km au sud de Wuhan.

D’autres pays prévoient des évacuations de la ville et de sa région, mises en quarantaine depuis jeudi. Les Etats-Unis sont en train d’organiser l’évacuation de leur personnel diplomatique et d’autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, où se trouve un consulat américain. Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi, a affirmé le département d’Etat.

Suspension des voyages organisés vers la Chine

Dimanche, à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Dimanche, à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. ALAIN JOCARD / AFP

Le syndicat des tour-opérateurs français a recommandé dimanche la suspension des voyages organisés vers la Chine jusqu’au 21 février. Pour les touristes se trouvant déjà sur place, le syndicat ne propose pas de mesure de rapatriement, mais « de se tenir à leur disposition pour répondre à leurs interrogations », et « d’adapter » les programmes aux mesures prises par le gouvernement chinois.

Contrairement à d’autres pays, la France n’a pas mis en place de mesure de contrôle aux frontières des passagers venant de Chine, avec vérification systématique de la température corporelle. Une « équipe médicale d’accueil » a été mise en place dimanche à l’aéroport de Roissy, pour traiter des personnes qui présenteraient des symptômes.

Six cas suspects en attente de test

La ministre a également annoncé qu’aucun nouveau cas avéré de contamination au coronavirus n’avait été enregistré, en dehors des trois personnes hospitalisées à Paris et Bordeaux depuis vendredi. Toutefois, les autorités sanitaires attendent, dans la soirée de dimanche ou lundi matin, les résultats de tests subis par six personnes. « Ce sont des personnes qui sont dans d’autres villes [que Paris et Bordeaux], arrivées essentiellement de Wuhan », a précisé Mme Buzyn.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : les masques de protection en rupture de stock dans certaines pharmacies françaises

Depuis samedi, quinze nouveaux décès dus à l’épidémie de pneumonie virale ont été enregistrés en Chine, portant le bilan à 56 morts, et 688 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été confirmés, soit un total de 1 975 cas dans le pays, a annoncé la Commission nationale de la santé.

Notre sélection d’articles sur le nouveau coronavirus chinois

Leave a Reply