Coronavirus : Le directeur de l’AP-HP s’inquiète devant l’augmentation des hospitalisations en Ile-de-France – 20 Minutes

Spread the love
Martin Hirsch est le directeur de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris. (archives) — STEPHANE ALLAMAN/SIPA

Il sonne l’alerte. Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, annonce qu’il n’a plus qu’une visibilité de trois jours pour l’accueil de nouveaux cas graves du coronavirus. « Les réanimateurs, qu’on a réunis jusqu’à tard hier soir pour recenser nos besoins, me disaient que ça allait piquer fort les yeux… Quand ils disent ça, c’est que la situation est grave », a dit le haut fonctionnaire ce matin sur France Info.

« Dans mes interventions précédentes, je savais devant moi que j’avais une visibilité d’une semaine sur la capacité d’en prendre davantage. Là, j’ai une visibilité de trois jours », affirme Martin Hirsch qui signale au passage que la région Ile-de-France a passé le cap des 1.000 patients et patientes hospitalisés à cause du Covid-19 hier mardi.

Pour les primes on verra

Le directeur général de l’AP-HP a appelé sur France Info celles et ceux qui le peuvent à venir renforcer les effectifs des hôpitaux. « On a besoin de toutes les équipes, de tous les personnels, qu’ils soient volontaires ou qu’on fasse appel à la réquisition. Aujourd’hui, les techniciens, les médecins, les infirmiers, travaillent tout le temps. Je ne veux pas qu’on soit face à un épuisement. »

En revanche, il s’est montré plus circonspect sur l’idée d’une prime pour les personnels soignants. « On a aujourd’hui des soignants qui font des efforts qu’on peut qualifier de surhumains. Des primes ? Je ne sais pas, mais il faut qu’on leur dise aujourd’hui ‘merci’. Il ne faut pas mégoter avec eux », a dit Martin Hirsch.

508 partages

Leave a Reply