Coronavirus : le confinement sera prolongé en France, où le bilan de l’épidémie frôle 11 000 morts – Le Monde

Spread the love

Le confinement des Français « va être prolongé » au-delà du 15 avril et Emmanuel Macron présentera lundi soir ses décisions pour la poursuite de la lutte contre l’épidémie, après avoir consulté tous azimuts, a annoncé l’Elysée mercredi 8 avril.

D’ici à lundi, le chef de l’Etat « consultera un grand nombre d’acteurs publics et privés, français, européens et internationaux, afin d’échanger avec eux sur les grands enjeux relatifs au Covid-19 et de préparer les décisions qui seront annoncées lundi aux Français », a précisé l’Elysée.

Coronavirus en direct : les dernières informations et les réponses à vos questions
  • Augmentation moins forte du nombre des patients en réanimation

L’épidémie de Covid-19 continuait de traverser la France et le nombre de morts d’augmenter, mercredi. « La tension se relâche à peine dans certains services de réanimation de certaines régions mais devient encore plus forte dans d’autres », a déclaré le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors de son point quotidien.

  • 541 morts supplémentaires ont été comptabilisés en milieu hospitalier depuis mardi, portant au total le bilan à 7 632 personnes mortes depuis le 1er mars ;
  • Le bilan concernant les établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et les établissements médico-sociaux n’a pu être actualisé aujourd’hui « en raison d’un problème technique ». Le bilan total dans ce type de structure reste donc de 3 237 morts, comme mardi ;
  • Le bilan total est aujourd’hui estimé à 10 869 personnes mortes en France du Covid-19, à relativiser par l’absence de la prise en compte du nombre de décès en établissement sociaux et médico-sociaux ;
  • 30 375 personnes sont hospitalisées pour une infection au coronavirus (soit 348 places de lits supplémentaires attribués aux malades du Covid-19 en vingt-quatre heures), dont 7 148 cas graves en réanimation ; 482 personnes ont été transférées en réanimation depuis la veille ;
  • Toutefois, avec les sorties, l’augmentation nette du nombre de patients en réanimation est de moins en moins forte, avec un solde de 17 (contre + 59 mardi, + 94 lundi et + 140 dimanche). Cet indicateur, qui permet de mesurer le nombre d’ouvertures de lit, est très suivi par les professionnels, car il montre la pression sur le système de santé.
  • La France entre en récession

Alors que 6,3 millions de salariés sont concernés par le chômage partiel, le produit intérieur brut (PIB) du pays s’est effondré de 6 %, selon la Banque de France, qui a publié sa première enquête de conjoncture prenant en compte les effets des mesures de confinement entrées en vigueur le 17 mars.

Compte tenu du recul de 0,1 % du PIB au quatrième trimestre 2019, la France est donc entrée en récession – celle-ci se caractérisant par deux trimestres consécutifs de recul du PIB. L’activité économique globale a chuté de 32 % pendant la quinzaine de confinement de mars. Par rapport à la crise financière de 2008, la baisse de l’activité est bien plus forte.

Lire les explications : Le coronavirus va causer une récession terrible en France, alors que le « plan de relance » économique est en débat
  • Un essai clinique a commencé, en attendant un vaccin

En attendant un vaccin éventuel, un essai clinique consistant à transfuser du plasma sanguin (la partie liquide du sang qui concentre les anticorps après une maladie) de personnes guéries vers des « patients en phase aiguë de la maladie » a débuté.

En France, les premiers prélèvements de plasma ont commencé mardi. Deux cents personnes guéries sont concernées et soixante malades sont inclus dans l’essai clinique (trente recevront le plasma-convalescent et trente un placebo), avant « une première évaluation » dans « deux à trois semaines », selon l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l’Etablissement français du sang (EFS). Chaque don de plasma pourrait « sauver trois ou quatre vies », selon Eldad Hod, un spécialiste des transfusions qui dirige cette expérience à l’hôpital Irving de l’université Columbia.

Lire aussi : un essai clinique sur le plasma sanguin débute en France
Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le Monde avec AFP

Leave a Reply