Coronavirus : le bilan monte à 54 morts en Chine – Le Monde

Spread the love

L’inquiétude grimpe encore d’un cran en Chine. Treize nouveaux décès dus à l’épidémie de pneumonie virale en Chine ont été enregistrés dans la province de Hubei, portant le bilan à 54 morts, et 323 nouveaux cas d’infections au coronavirus ont été confirmés, ont annoncé dimanche 26 janvier les autorités locales.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Comment les premiers patients identifiés se sont-ils transmis le nouveau coronavirus ?

Les dernières données de Hubei, épicentre de la contagion, portent à 1 610 le nombre total de cas d’infections confirmés dans l’ensemble du pays, selon des informations du gouvernement central.

  • Premier mort recensé à Shanghaï

L’épidémie de pneumonie virale a fait un mort à Shanghai, a annoncé dimanche le gouvernement local, la première victime du coronavirus dans la grande métropole financière de l’est du pays. La victime est un homme de 88 ans qui avait déjà des problèmes de santé avant, a précisé le gouvernement dans un communiqué, ajoutant que 40 cas d’infections dans la ville avaient été confirmés jusqu’ici.

  • Les liaisons de bus long-courrier arrêtées à Tianjin

Ville chinoise de quelque 15 millions d’habitants, Tianjin va suspendre dès lundi les liaisons en bus longue distance et les bus spécialement affrétés d’entrer dans la métropole et d’en sortir, ont annoncé dimanche les autorités. Pékin a annoncé une mesure semblable la veille afin de contenir la propagation du coronavirus mortel à travers le pays.

  • Un premier cas présumé au Canada

Un premier cas « présumé » du coronavirus a également été détecté à Toronto, pour la première fois au Canada, a annoncé Eileen de Villa, responsable des autorités sanitaires de la grande métropole de l’Ontario, lors d’une conférence de presse.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : « Il y a une cocotte-minute en Chine »

Le patient, un homme d’une cinquantaine d’années, avait séjourné à Wuhan, la grande ville où cette nouvelle infection est apparue en décembre. Il est arrivé le 22 janvier et a été hospitalisé à l’hôpital Sunnybrook de Toronto le lendemain, a expliqué Barbara Yaffe, la médecin en chef adjointe de la province de l’Ontario.

L’homme a été placé à l’isolement. Des échantillons vont être envoyés à un laboratoire de Winnipeg pour confirmer s’il s’agit bien du coronavirus chinois, ont précisé les autorités.

Notre sélection d’articles sur le nouveau coronavirus chinois

Leave a Reply