Coronavirus. La hausse des décès ralentit en France, polémique sur le respect du confinement – Ouest-France

Spread the love

Avec 357 personnes décédées à l’hôpital dans les dernières 24 heures, le nombre quotidien de morts liés au Covid-19 continue de baisser en France. Ehpad inclus, le bilan total des décès s’établit à 8 078 ce dimanche 5 avril. Dans le même temps, des signes de relâchement ont fait naître une polémique sur le respect du confinement.

Un policier échange avec des passants près de la Tour Eiffel, à Paris, au 20e jour du confinement. | PHILIPPE LOPEZ / AFP

  • Un policier échange avec des passants près de la Tour Eiffel, à Paris, au 20e jour du confinement.
    Un policier échange avec des passants près de la Tour Eiffel, à Paris, au 20e jour du confinement. | PHILIPPE LOPEZ / AFP
Le nombre de décès en milieu hospitalier en France dus au coronavirus a de nouveau baissé entre samedi 4 et dimanche 5 avril, a annoncé le ministère des Solidarités et de la santé dimanche dans un communiqué, faisant état de la mort de 357 personnes pour un bilan total qui atteint 5 889 décès.

La veille déjà, le nombre de décès avait reculé à 441, après être remonté à 588 vendredi 3 avril par rapport à jeudi 2 avril.

En prenant en compte les chiffres des établissements sociaux et médico-sociaux (Ehpad), qui ne sont que partiels, le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie le 1er mars s’élève à 8 078, soit 518 de plus que la veille.

» Suivez notre direct sur la pandémie de coronavirus en France et dans le monde

Le solde des entrées en réanimation « se réduit progressivement »

Dans les hôpitaux, 6 978 patients dans un état grave étaient en réanimation dimanche, soit 390 entrées et un solde de 140 si l’on tient compte de 250 sorties.

Ce solde, qui reste positif mais se réduit progressivement, est l’indicateur majeur qui permet de suivre l’évolution de la tension dans les établissements de santé et de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour y répondre, a précisé le ministère dans son communiqué.

Ce solde était de 176 patients samedi, de 263 vendredi, de 382 jeudi et de 452 mercredi.

Au total, 70 478 cas confirmés de Covid-19 ont été rapportés en France depuis le début de l’épidémie.

Controverse sur le respect du confinement

Les Françaises et les Français, qui respectent leur vingtième jour de confinement, doivent être remerciés et poursuivre cette rigueur tous ensemble, a ajouté le ministère, sur fond de controverse dimanche sur le respect du confinement au premier week-end des vacances de Pâques.

Le relâchement, c’est l’allié du Covid, a rappelé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner au journal télévisé de France 2, soulignant qu’il n’y a pas eu de grand mouvement de population.

Les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement, a-t-il affirmé, même si par endroits, des signes de relâchement ont été constatés, avec des joggeurs au milieu de familles sur les bords du canal de l’Ourcq à Paris ou des enfants jouant par groupes dans des cours d’immeubles…

Lundi 6 avril, une attestation de déplacement numérique sera d’ailleurs disponible, en complément du dispositif papier déjà en place pour justifier les sorties autorisées.

Depuis vendredi 3 avril, début des congés scolaires dans la zone C, qui regroupe les académies d’Ile-de-France et d’Occitanie, plus de 160 000 policiers et gendarmes sont mobilisés. Et près de 1,4 million de contrôles ont été effectués sur les trois derniers jours, a souligné Christophe Castaner, pour tenter d’endiguer la pandémie.

Partager cet article Un policier échange avec des passants près de la Tour Eiffel, à Paris, au 20e jour du confinement.

Coronavirus. La hausse des décès ralentit en France, polémique sur le respect du confinementOuest-France.fr

Leave a Reply