Coronavirus. La France dépasse les 19 000 morts, le nombre de cas en réanimation poursuit sa décrue – Ouest-France

Spread the love

L’épidémie de coronavirus a fait au moins 19 323 morts en France depuis début mars, soit 642 de plus en 24 heures, d’après le bilan communiqué samedi 18 avril par la direction générale de la Santé. Mais le nombre de patients hospitalisés et en réanimation poursuit sa décrue.

Une soignante auprès d’un patient dans l’unité de soins intensifs des malades du Covid-19 à la Clinique de l’Orangerie, à Strasbourg, le 17 avril 2020. | CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS

  • Une soignante auprès d’un patient dans l’unité de soins intensifs des malades du Covid-19 à la Clinique de l’Orangerie, à Strasbourg, le 17 avril 2020.
    Une soignante auprès d’un patient dans l’unité de soins intensifs des malades du Covid-19 à la Clinique de l’Orangerie, à Strasbourg, le 17 avril 2020. | CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS
Pas de conférence de presse de Jérôme Salomon, ce samedi, mais les chiffres du jour de l’épidémie de coronavirus sont quand même là ce samedi. D’après le communiqué de la direction générale de la Santé, la France a enregistré 642 morts de plus en 24 heures. Ce qui porte le total de décès lié au Covid-19 à 19 323. Dans le détail, un total de 11 842 décès a été enregistré dans les hôpitaux (+364) et 7 481 (+278) dans les maisons de retraite médicalisées (Ehpad) et autres établissements médico-sociaux.

Lire aussi : notre direct de ce samedi 18 avril consacré au coronavirus en France et dans le monde

Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au Covid-19 s’élevait samedi à 30 639, avec un solde en baisse de 551. Parmi ceux-ci, 5 833 patients dans un état grave étaient hospitalisés en réanimation, avec un solde négatif de 194 sur vendredi. Il s’agit du dixième jour de baisse nette du nombre de patients en réanimation et du quatrième de baisse des malades hospitalisés.

« La baisse des besoins en matériel et en ressources humaines en réanimation se confirme, mais nous sommes toujours à un niveau exceptionnel, très supérieur au maximum habituel en France », qui comptait environ 5 000 lits de réanimation avant le déclenchement de l’épidémie, souligne la direction générale de la Santé.

Partager cet article Une soignante auprès d’un patient dans l’unité de soins intensifs des malades du Covid-19 à la Clinique de l’Orangerie, à Strasbourg, le 17 avril 2020.

Coronavirus. La France dépasse les 19 000 morts, le nombre de cas en réanimation poursuit sa décrueOuest-France.fr

Leave a Reply