Advertisements

Coronavirus. La Croatie et l’Autriche annoncent leurs premiers cas de contamination – Ouest-France

Spread the love

Un jeune Croate qui revenait d’Italie a été infecté par le coronavirus Covid-19 et deux personnes de nationalité italienne ont été testées positives en Autriche.

Andrej Plenkovic, Premier ministre croate, le 21 février 2020, à Bruxelles. | EPA/MAXPPP

  • Andrej Plenkovic, Premier ministre croate, le 21 février 2020, à Bruxelles.
    Andrej Plenkovic, Premier ministre croate, le 21 février 2020, à Bruxelles. | EPA/MAXPPP
Le Premier ministre croate a annoncé, ce mardi, qu’un jeune homme revenu récemment d’Italie avait été contaminé par le nouveau coronavirus, premier cas en Croatie et premier cas connu dans les Balkans.

En Italie proche, le nombre de contaminations a bondi à plus de 280, ce qui en fait le pays le plus touché d’Europe.

Trois jours à Milan

« Il est confirmé qu’un premier patient a été infecté par le virus Covid-19. Il se trouve à Zagreb à l’hôpital des maladies infectieuses Fran Mihaljevic, il s’agit d’un homme jeune qui montre des symptômes bénins, il a été isolé et son état de santé est pour le moment bon », a déclaré Andrej Plenkovic à la presse.

Le ministre de la Santé Vili Beros a précisé que le patient infecté avait séjourné en Italie, à Milan, du 19 au 21 février.

Neuf ouvriers hospitalisés par précaution

En Italie, séparée de la Croatie par la mer Adriatique, l’épidémie a connu une flambée soudaine depuis vendredi, où six cas avaient été enregistrés.

Parallèlement, neuf ouvriers qui ont séjourné dans le nord de l’Italie ont été hospitalisés par précaution à Rijeka, dans l’ouest de la Croatie, pour y subir des tests de dépistage, a ajouté le ministre de la Santé.

Le gouvernement fera en sorte que « toutes les institutions et services concernés soient en état d’alerte afin d’être actifs et prévenir la propagation du virus », a assuré le Premier ministre croate.

D’autres pays des Balkans se préparent

Dans d’autres pays des Balkans, les autorités assurent avoir pris les mesures nécessaires pour détecter l’éventuelle présence du virus et empêcher sa propagation.

En Serbie, le ministère de la Santé a par exemple décidé de renforcer les contrôles des passagers venant d’Italie et déconseillé à ses citoyens d’y voyager. Le Monténégro a fait de même.

En Bosnie, une vingtaine de personnes, dont des ressortissants chinois travaillant sur place et ayant séjourné en Chine, ont été placées sous surveillance par les autorités sanitaires.

L’Albanie, qui compte une importante diaspora en Italie — au moins 500 000 ressortissants — avait annoncé dimanche « des contrôles accrus aux frontières dans les aéroports, les ports et les frontières terrestres ».

Deux Italiens à l’isolement en Autriche

En Autriche, les deux personnes infectées sont deux ressortissants italiens habitant la province du Tyrol qui ont probablement été contaminés en Lombardie, de l’autre côté de la frontière, où plus de 200 cas ont été recensés, a déclaré le gouverneur du Tyrol, Günther Platter. Âgées toutes les deux de 24 ans, ces deux personnes souffrant de fièvre et dont l’état est stable ont été placées en quarantaine dans un hôpital d’Innsbruck.

Partager cet article Andrej Plenkovic, Premier ministre croate, le 21 février 2020, à Bruxelles.

Coronavirus. La Croatie et l’Autriche annoncent leurs premiers cas de contaminationOuest-France.fr

Advertisements

Leave a Reply