Coronavirus: fait-on trop de tests de dépistage en France? – Le Figaro

Spread the love
Réservé aux abonnés

LA VÉRIFICATION – Les tests massifs de la population voulus par le gouvernement sont-ils efficaces pour enrayer la pandémie? Réponse des spécialistes.

Sébastien SORIANO/Le Figaro

LA QUESTION. Il y a quelques mois, alors que la pandémie de Covid-19 atteignait son pic, le gouvernement clamait que ni le port du masque ni les tests n’étaient nécessaires. Pour une raison simple: nous ne disposions ni de stocks de masques ni de réactifs pour effectuer les tests! Aujourd’hui, le discours officiel est passé d’un extrême à l’autre. D’une part, on impose dans plusieurs villes de France le port du masque et, d’autre part, on somme les laboratoires d’effectuer un maximum de tests, à hauteur de «un million par semaine», selon le ministre de la Santé.

Résultat: les laboratoires de biologie se sont retrouvés complètement débordés. Dès lors, beaucoup se posent la question suivante: le dépistage massif représente-t-il réellement la solution adéquate pour ralentir la progression de l’épidémie.

VÉRIFIONS. Le Dr Lionel Barrand, président du Syndicat national des jeunes biologistes médicaux, est de ceux qui ne partagent pas la stratégie adoptée par le gouvernement. Il explique: «Soit

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Leave a Reply