Advertisements

Coronavirus : et maintenant, Didier Raoult en version Twitter – Le Parisien

Spread the love

Quand on tape son nom dans la barre de recherche de Twitter, le compte de Didier Raoult n’apparaît pas. Pourtant, depuis mardi, à 17h36, le directeur de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire) Méditerranée Infection s’est lancé sur le réseau social où il se présente également comme « Professeur de médecine. Infectiologue. Microbiologiste ».

A côté de son nom, le petit sigle bleu de certification officielle par Twitter permet d’authentifier le compte, alors que de nombreux faux ou parodiques s’étaient multipliés ces derniers jours. La difficulté à trouver le compte a déjà fait l’objet de critiques sur le réseau social, certains y décelant une volonté de le masquer.

S’il ne s’y est pas forcément montré très actif, Didier Raoult a profité de ses quatre premiers tweets pour diffuser les liens vers le « Bulletin d’information scientifique » de l’IHU, une vidéo mise en ligne sur YouTube.

Dans son cinquième post, celui qui est convaincu d’avoir trouvé « le » remède le plus efficace pour traiter les patients atteints du Covid-19 met en avant les pays qui ont « déjà intégré l’hydroxychloroquine ou la chloroquine dans leurs recommandations thérapeutiques ».

Alors que sa position ne cesse de diviser les scientifiques et qu’ un groupe de soutien (près de 189 000 inscrits) a même vu le jour sur Facebook, Didier Raoult a vu son compte Twitter suivi, en quelques heures seulement, par plus de 50 000 abonnés. El le compteur ne cesse de grimper.

Symboliquement, on notera que le compte de l’IHU de Marseille qu’il dirige, et qui rend compte régulièrement de ses prises de position, ne compte lui que 7 700 abonnés alors qu’il a été créé en août 2016.

C’est d’ailleurs un tweet de l’établissement marseillais qui a officialisé le compte de son directeur, mardi soir, deux minutes avant son premier post.

Didier Raoult ne suit, de son côté, que 5 personnes : Jean-Claude Gaudin (maire de Marseille), Martine Vassal (président du département), Renaud Muselier (président de la Région), Olivier Véran (ministre de la Santé) et Emmanuel Macron, le président de la République, alors qu’il a quitté ce mardi le Conseil scientifique réuni autour de ce dernier.

La sortie en ce milieu de semaine de son livre, « Epidémies, vrais dangers et fausses alertes, de la grippe aviaire au Covid-19 » aux éditions Michel Lafon, devrait entraîner un regain de notoriété pour l’infectiologue. Et pour son compte Twitter par la même occasion.

La chloroquine, remède miracle contre le coronavirus selon le Pr Raoult, c’est quoi ?

Advertisements

Leave a Reply