Advertisements

Coronavirus : entre la Chine et l’Italie, la France a pris le mauvais virage… – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Il y a quatre jours seulement, la France se trouvait dans un entre-deux, entre la Chine, qui a réussi à endiguer au mieux la progression du coronavirus et l’Italie, où le nombre de décès liés à la maladie explose. On en sait aujourd’hui un peu plus sur la voie qu’emprunte l’Hexagone…

C’était le “money time” pour la France, le moment clé. Le 23 mars dernier, l’Hexagone se trouvait dans un entre-deux au niveau des chiffres. Le cas tricolore balançait incontestablement entre celui de la Chine (qui est parvenue à maîtriser au mieux la crise sanitaire liée au coronavirus, en limitant considérablement le nombre de décès liés à la maladie) et l’Italie (le pays où le Covid-19 a fait le plus de victimes dans le monde). 

Il est possible de comparer l’évolution de la crise sanitaire dans chaque pays en analysant l’évolution du nombre de décès liés au coronavirus, à compter de la date du constat du 10e décès. De quoi permettre d’anticiper au mieux l’évolution de l’épidémie en France.

Le 23 mars dernier (phase 17 sur le graphique présenté ci-dessus), la France déplorait 860 décès. L’Italie, au même stade, comptait alors 1.016 décès ; la Chine, elle, 717 décès. L’Hexagone pouvait alors espérer suivre la même voie que la Chine, qui compte plusieurs semaines “d’avance” sur la France en ce qui concerne sa crise sanitaire et ainsi tenter de maîtriser au mieux la propagation du virus.

La France a loupé le virage…

La France a manqué le créneau. Dans les chiffres, l’Hexagone suit immanquablement la voie de ses voisins transalpins, avec 11 jours seulement de retard. Ainsi entre jeudi et vendredi, 299 personnes sont décédées. En Italie, à la même phase de l’épidémie, 349 personnes étaient décédées dans la même journée. Dans la même phase encore, la Chine elle, déplorait 10 morts supplémentaires…

Ce vendredi, l’Italie a fait l’objet d’un triste record : 969 personnes ont perdu la vie en seulement 24 heures. Rien de rassurant pour la France.

Vers un ralentissement de l’augmentation des décès ?

Cependant, si l’on se penche sur l’évolution du nombre de décès constatés (en pourcentage), la France est susceptible de connaître, dans les jours qui viennent, un ralentissement du nombre de décès liés au coronavirus, sous réserve bien sûr que la population respecte scrupuleusement les normes de restriction qui lui sont imposées (confinement, restrictions de déplacement…) et les gestes “barrières” qui lui sont conseillés (lavage des mains, distance spatiale vis-à-vis des pairs…).

Depuis le début de l’épidémie, le nombre de décès constatés chaque jour dans l’Hexagone augmente en moyenne de plus de 29%. Au même stade de sa crise sanitaire, l’Italie déplorait plus de 34% de décès en plus chaque jour en moyenne, et plus de 27% pour la Chine.

Pourtant, ces dix derniers jours, l’Italie a vu le taux d’augmentation du nombre de décès liés au coronavirus ralentir, pour atteindre une moyenne de plus de 18% d’augmentation. Même constat en Chine, ou durant cette phase de la crise sanitaire, ce pourcentage a fini par diminuer pour atteindre un peu plus de 10% d’augmentation en moyenne par jour. 

Advertisements

Leave a Reply