Coronavirus : en France, plus de 5 400 nouveaux cas détectés en un jour – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

  • En France, 5 453 nouvelles contaminations ont été comptabilisées depuis hier par Santé publique France. 30 602 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.
  • «La dynamique de progression de l’épidémie est exponentielle» en France, estimait vendredi la Direction générale de la santé.
  • Emmanuel Macron estime que « des cas de reconfinement nationalisé ou régionalisé » pourraient être décidés. Mais le chef de l’Etat cherche à «l’éviter».
  • Le dernier bilan dans le monde est de plus de 838 271 morts.
  • Des manifestations antimasques ont eu lieu à Berlin mais aussi à Paris et à Londres.

>>> Suivez les événements de la journée

19h20. 17 départements en situation de « vulnérabilité élevée». Selon Santé publique France, 5 sont en Ile-de-France (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val d’Oise) et 4 dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse). Les autres territoires concernés sont la Gironde, l’Hérault, le Loiret, le Rhône, la Sarthe et, Outremer, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe. 36 autres départements sont pour leur part en situation de « vulnérabilité modérée ».

18h40. En France, davantage de personnes en réanimation. 4530 personnes malades du Covid-19 étaient hospitalisées ce samedi à 14 heures, selon Santé publique France (SPF). 400 d’entre elles sont en soins intensifs. Hier selon la Direction générale de la Santé, elles n’étaient «que» 387 contre 381 la veille.

18h30. En France, 5 453 nouvelles contaminations. C’est le chiffre arrêté par Santé publique France (SPF) à 14 heures. Hier, la Direction générale de la Santé avait comptabilisé de 7379 nouvelles contaminations en 24 heures. SPF dénombre 23 nouveaux clusters, portant le total à 313 foyers en cours d’investigation hors Ehpad. Le taux de positivité des tests est de 4%.

18h10. En France, le Covid-19 a tué 30602 personnes dont 20095 à l’hôpital. C’est le chiffre arrêté à 14 heures, publié par SPF en fin d’après-midi. La DGS comptabilisait hier 30 596 décès au total depuis le début de la pandémie.

17h40. Un meeting pour clore la manifestation à Berlin. L’initiateur de la manifestation berlinoise, le « non-conformiste » Michael Ballweg, un entrepreneur en informatique sans étiquette politique affichée, a demandé comme d’autres orateurs la fin du port du masque obligatoire ainsi que autres mesures contre le coronavirus. Au cours du meeting, il a remercié la police de la capitale allemande, «qui nous a permis de manifester pacifiquement» près de la Colonne de la Victoire, selon la Berliner Zeitung.

Un groupe a lancé des pierres et des bouteilles contre les forces de l’ordre, qui ont procédé à deux interpellations, selon la police. Le cortège dans les rues de la capitale allemande avait été, lui, rapidement dispersé par les forces de l’ordre.

17h20. 123 manifestants antimasques verbalisés place de la Nation à Paris. Entre 200 à 300 personnes s’étaient rassemblées dans le calme place de la Nation à Paris pour . 1232 d’entre-elles ont été été verbalisées pour non port du masque, a fait savoir la préfecture de police. Une personnes a par ailleurs été interpellée. « Les gens ne veulent pas du masque, ils ne le portent que parce qu’ils ont peur de prendre une amende », a déclaré au micro l’un des manifestants sous les applaudissements.

VIDÉO. Covid-19 : des manifestants antimasques rassemblés à Paris, la police verbalise

15h40. Un masque en chanvre biocompostable On le met à la bouche mais ce chanvre-là ne se fume pas : une entreprise de l’Yonne a mis au point un masque homologué anti-Covid-19 en chanvre et biocompostable. « De par ses caractéristiques, le chanvre a des propriétés qui font qu’on n’a pas besoin d’ajouter d’autres produits, ni colle ni liant. Ses caractéristiques font que la filtration et la respirabilité se fait sans aucun produit ajouté », explique Stephanie Gauvenet, directrice de l’usine Géochanvre. Validé par la Direction générale des armées, qui indique une performance de filtration de 89%, le masque s’est vendu à 1,4 million d’exemplaires.

15h20. D es directeurs d’Ehpad demandent des renforts. L’association de directeurs d’établissements pour personnes âgées AD-PA demande au gouvernement un renforcement « rapide » des effectifs dans les maisons de retraite et les entreprises de services à domicile. Elle souligne que les personnels sont « épuisés » par la crise du nouveau coronavirus. « La réaction de l’État doit être rapide car il faut, dans l’urgence, renforcer les équipes par des personnels complémentaires et des emplois aidés ». Elle souhaite « un meilleur suivi psychologique » des personnes âgées, soulignant qu’elle partage ainsi « le souci» de la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon qui en avait fait part dans un entretien accordé au Parisien.

15h15. A Berlin, les manifestants se dirigent vers la Colonne de la Victoire. De nombreux antimasques se dirigent vers ce monument du quartier très boisé de Tiergarten, où la manifestation est encore autorisée au coeur de la capitale allemande. Les organisateurs appellent les gens à garder leurs distances et à se disperser «dans tout Berlin», selon le quotidien Berliner Zeitung.

15 heures. Manifestation antimasque à Londres. A Londres (Royaume-Uni), une manifestation antimasque et contre les restrictions se déroule également et rassemble environ un millier de personnes.

14h30. Arrestations à Berlin. Alors que la police disperse les manifestants à Berlin, des arrestations sont en cours.

14h15. Les forces de l’ordre dispersent le rassemblement place de la Nation. Les forces de l’ordre interviennent pour disperser les manifestants antimasques, place de la Nation, à Paris. Ceux qui ne veulent pas en porter sont verbalisés.

14 heures. Quelques centaines de manifestants place de la Nation, à Paris. De 200 à 300 manifestants contre le port du masque et les contraintes liées à la pandémie sont rassemblés place de la Nation, à Paris. Parmi eux, plusieurs Gilets jaunes qui ont exprimé leur solidarité et notamment critiqué le fait que le masque n’est pas gratuit.

13h45. A Berlin, la police sur le point de disperser les anti-masques. La police berlinoise vient d’appeler à la dispersion de la manifestation d’opposants au port du masque et aux mesures de restrictions, les quelque 18 000 participants ne respectant pas les gestes barrière. «La distanciation minimum n’est pas respectée par la plupart (des manifestants) malgré les demandes répétées» des forces de l’ordre, indique la police, «c’est pourquoi il n’y a pas d’autre possibilité que de dissoudre le rassemblement».

13h25. Nouveau bilan mondial. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 838 271 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. Sur la journée de vendredi, 5751 nouveaux décès et 287 081 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1177 nouveaux morts, l’Inde (1021) et le Brésil (855).

12h55. Le risque est «faible» que le Tour de France s’arrête, selon Blanquer. L’«hypothèse» d’un arrêt du Tour de France avant son arrivée à Paris en raison de la situation sanitaire est «très faible», estime le ministre de l’Education, également en charge des Sports, Jean-Michel Blanquer. «Il y a une telle préparation, de telles précautions qui ont été prises que l’hypothèse est très faible», dit-il.

12h40. La police bloque des manifestants à Berlin. A Berlin, la police tente de faire respecter une distanciation entre les manifestants. Mais l’opération est vaine tant ils sont nombreux, serrés et résolus à ne pas porter de masque. Pour éviter que les deux parties de la manifestation se rejoignent et forment un encore plus grand groupe, les forces de l’ordre bloquent la progression de l’un d’entre eux.

12h30. Le Royaume-Uni envisage de nouvelles restrictions. Avec l’hiver et le temps plus important passé dans des lieux clos, le Royaume-Uni pourrait prendre de nouvelles mesures de restrictions. Le ministre de la Santé, Matt Hancock, explique que «si les cas augmentent de nouveau, nous devrons recourir à des confinements locaux très étendus ou prendre des mesures supplémentaires au niveau national. Nous ne l’excluons pas, même si nous ne voulons pas voir ça. Voici le pire scénario raisonnablement envisageable : une mauvaise (saison de) grippe et une hausse des cas de coronavirus».

12h20. Contre-manifestation à Berlin. Dans un quartier où les manifestants contre les restrictions liées au Covid-19 ne passent pas, des personnes protestent contre ce rassemblement. Le slogan de cette pancarte pourrait se traduire par «oui au masque, les nazis dehors».

 AFP/John MacDougall
AFP/John MacDougall  

12h10. Plus de monde qu’attendu à Berlin. Les organisateurs tablaient sur environ 20 000 participants à la manifestation contre les restrictions liées au Covid-19. La police en a déjà dénombré au moins 18 000, mais seulement sur une portion du parcours.

Midi. Départ des 24 heures Motos du Mans. Le départ de la 43e édition des 24 heures Motos du Mans est donné à huis clos, à cause de la pandémie.

11h45 Rave-party interdite dans la Creuse. La préfecture de la Creuse a pris un arrêté interdisant tous «rassemblements festifs» musicaux sur son territoire ce week-end afin d’empêcher la tenue possible d’une ou plusieurs rave-party. «Selon les informations disponibles et concordantes, un ou plusieurs rassemblements festifs à caractère musical pouvant regrouper plusieurs milliers de participants sont susceptibles de se dérouler. Ce type de rassemblement ne permet pas (…) un respect des gestes barrières pour les participants et rend probable la création d’un cluster de contamination», explique la préfecture.

11h30. La police demande de se masquer à Berlin. Après avoir demandé plusieurs fois en vain aux manifestants de respecter une distance entre eux, la police de Berlin leur demande de porter un masque, qui devient obligatoire pour la suite de la manifestation.

11h05. Quelques tensions avec la police allemande. Alors que la présence de néo-nazis est observée à Berlin, quelques tensions se produisent avec les forces de l’ordre. Fidèle à la doctrine allemande de maintien de l’ordre, elles ne font pas dans la surenchère et tentent d’opérer une désescalade. Au moins une personne a cependant déjà été interpellée.

10h50. Des milliers de policiers à Berlin. Environ 3000 policiers sont mobilisés à Berlin pour encadrer et surveiller la manifestation. Ils sont présents au sol, mais aussi dans les airs et sur la Spree, la rivière qui parcourt la ville.

10h40. «L’hygiène mise de côté» à Berlin. Alors que quelques milliers de manifestants sont déjà réunis à Berlin, la capitale allemande, pour protester contre les restrictions liées à la pandémie, une reporter du journal Bild constate que «les mesures d’hygiène sont mises de côté». Les distances ne sont pas respectées, les gens s’embrassent et ceux qui portent un masque sont regardés bizarrement.

10h20. L’institut Lumière incite à se rendre dans les salles de cinéma. Dans une lettre adressée aux membres de l’institut Lumière, son président, Bertrand Tavernier, et son directeur, Thierry Frémaux, incitent les adeptes des salles obscures à se rendre au cinéma. «Depuis 1895, les cinémas n’avaient jamais fermé leurs portes. Nous pouvons y retourner, profitons-en. Dans les nôtres (Hangar du Premier-Film ou Cinémas Lumière), comme dans toutes les salles de Lyon et de France, la sécurité sanitaire est parfaitement assurée», écrivent-ils. «Les plateformes relèvent d’une sorte de nouvelle télévision, elles cohabitent tout autant que l’ancienne avec le cinéma. On espère qu’on parlera d’elles… dans 125 ans, l’âge en 2020 du Cinématographe Lumière», ajoutent-t-ils.

10 heures. Une troisième billetterie pour Roland-Garros ? Avec la pandémie, le tournoi de tennis de Roland-Garros a dû annuler sa billetterie et en lancer une deuxième avec l’objectif de 20 000 spectateurs par jour sur l’ensemble du site de la compétition. La jauge étant dorénavant de 5000 personnes sans dérogation possible dans les départements en zone rouge, ce qui est le cas pour le tournoi parisien, un nouveau remboursement et une troisième billetterie seraient nécessaires.

La question est d’importance car la Fédération française de tennis (FFT) vit des revenus de son tournoi phare : 255,4 millions d’euros sur un budget total de 325 millions en 2019. Sur cette somme, la billetterie (519 901 spectateurs sur la quinzaine) a compté pour 18% auxquels il faut ajouter également 18% d’hospitalités. L’édition 2020 est reprogrammée du 27 septembre au 11 octobre

9h45. Pour le Tour, une décision en haut lieu. La décision sur les modalités d’exclusion d’une équipe « a été prise par la cellule interministérielle de crise », précise Christian Prudhomme.

9h30. Sur le Tour de France, deux cas sur les trente membres d’une équipe et c’est l’exclusion. La règle est fixée. L’exclusion d’une équipe du Tour de France sera prononcée si deux de ses membres, encadrement inclus, sont positifs au Covid-19, annonce le directeur du Tour, Christian Prudhomme.

L’Union cycliste internationale (UCI) avait proposé vendredi qu’une telle exclusion n’intervienne que si deux des huit coureurs sont positifs. « On en reste à deux cas sur trente personnes d’une même équipe sur une période de sept jours », déclare Christian Prudhomme.

9h15. Près de 25 millions de cas. L’université Johns Hopskins recense près de 25 millions de cas officiels de nouveau coronavirus dans le monde depuis l’émergence de la pandémie avec 24 750 000 contaminations.

9 heures. Plus de 837 000 morts. Selon les données de l’université Johns Hopskins, qui fait référence, plus de 837 000 personnes sont mortes à cause du Covid-19 dans le monde.

8h45. Des milliers de manifestants attendus en Allemagne. Plusieurs milliers d’opposants au port du masque et aux mesures de restrictions contre la pandémie vont défiler à Berlin, dans un contexte de reprise de l’épidémie en Allemagne. Plus de 20 000 personnes sont attendues à cette manifestation interdite par la municipalité mais autorisée par la justice. Elle devrait rassembler des libres penseurs, des militants antivaccins, des conspirationnistes et des sympathisants d’extrême droite autour de la porte de Brandebourg.

8h30. Le Canada ferme ses frontières au moins jusqu’à fin septembre. Le Canada va prolonger jusqu’au 30 septembre la fermeture de ses frontières internationales aux étrangers, à l’exception notamment de certains Américains. «Les citoyen (ne) s canadien (ne) s et les résident(e) s permanent(e) s qui rentrent au Canada continueront d’être soumis(e) s à des mesures de quarantaine», précise le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair.

8h15. «J’ai pas la trouille moi». Dans un Ehpad des Yvelines où le Parisien s’est rendu, plus que la peur de la maladie, c’est la peur de la solitude qui inquiète les résidents. «J’ai pas la trouille, moi», lance ainsi une résidente.

8 heures. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct pour suivre les informations relatives au Covid-19 toute la journée.

Leave a Reply