Coronavirus en France : 15 décès en 24 heures, mise en garde aux jeunes – Sud Ouest

Spread the love

L’épidémie de Covid-19 a fait 15 nouveaux morts en 24 heures dans les hôpitaux en France, a annoncé mercredi la Direction générale de la Santé (DGS) qui alerte sur une hausse des tests positifs notamment chez les jeunes adultes.

Le bilan total du nombre de décès depuis le début de l’épidémie s’élève à 30 238, dont 19 723 dans les hôpitaux et 10 515 dans les établissements sociaux et médico-sociaux (Ehpad), précise la DGS dans un communiqué.

“Hausse plus marquée chez les jeunes adultes”

Véran recommande le port du masque en extérieur

Le nombre de patients atteints d’une forme sévère du Covid-19 hospitalisés en réanimation poursuit sa décrue, avec 380 malades concernés, soit cinq de moins que mardi. L’Ile-de-France, le Grand-Est, les Hauts-de-France et la Guyane continuent de regrouper 69% des personnes hospitalisées en réanimation.

Mais “la proportion de tests positifs augmente à 1,4% et on constate une hausse sensiblement plus marquée chez les jeunes adultes. S’ils ont peu de risque de développer une forme grave de la maladie, les jeunes peuvent contribuer à diffuser le virus s’ils ne respectent pas les mesures barrière et contaminer leurs proches, parents, grands-parents et les personnes fragiles”, avertit la DGS.

Elle rappelle l’importance d’organiser festivités et rassemblements “en plein air plutôt que dans des lieux clos”, de “limiter le nombre de participants, de porter systématiquement le masque quand les personnes ne font pas partie du cercle familial habituel ou en présence de personnes à risque et surtout de garder les distances entre personnes”.

22 nouveaux clusters

Le ministre de la Santé Olivier Véran a même incité les Français au port du masque en extérieur selon les situations : “Si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes qui vont se balader et vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder la distance, je le recommande”, a-t-il affirmé mercredi lors d’un déplacement dans les Yvelines.

Le virus continue de circuler sur l’ensemble du territoire avec 646 cas groupés (“clusters”) depuis le 9 mai ; 22 nouveaux depuis mardi, mais 399 clôturés, donc 247 foyers encore actifs. Un “cluster” est défini par la survenue d’au moins trois cas confirmés ou probables dans une période de sept jours, qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement.

Le taux de reproduction du virus (ou “R”, basé sur les tests virologiques positifs) au niveau national “est supérieur à 1,3, en augmentation constante depuis le 1er juillet”, ce qui signifie que chaque malade contamine en moyenne un peu plus d’une 1,3 autre personne.
 

Leave a Reply