Coronavirus EN DIRECT : L’OMS estime qu’il y a une « chance réaliste de stopper » le nouveau virus … – 20 Minutes

Spread the love

11 h 15 : En France, une jeune femme se lève contre le racisme anti-asiatique

Elle est devenue le visage des Chinois de France depuis l’apparition du coronavirus : à 34 ans, Laetitia Chhiv est sortie de l’ombre pour « combattre » haut et fort le racisme qui touche sa communauté, sans craindre de faire des « remous ».

Depuis deux semaines, elle enchaine interviews, duplex et plateaux TV. Un baptême du feu pour cette jeune Française à la voix douce devenue, malgré elle, la « défenseure » d’une communauté à qui elle veut donner plus de visibilité.

« Garde ton virus sale Chinoise », « alerte jaune »… Ces insultes proférées sur les réseaux sociaux ou dans la rue, l’Association des jeunes Chinois de France (AJCF) qu’elle préside en récolte des « dizaines » chaque jour avec l’idée de les médiatiser et d’encourager la mobilisation.

« Avant le coronavirus, la plupart des membres de notre communauté étaient passifs. Maintenant, les jeunes, dès qu’ils voient un post qui les choque, ils nous l’envoient », explique-t-elle. « Nous sommes devenus le lien entre les médias et les victimes », soutient-elle.

Même si elle n’a jamais été elle-même victime de racisme, « à part un + sale chintok + au collège », Laetitia Chhiv a souhaité en faire son « combat » à la tête de l’association.

« Beaucoup de gens ne savent pas que nous sommes aussi victimes de racisme, on prend souvent ça pour des blagues, il y a tout un travail de sensibilisation à faire », déplore-t-elle

Leave a Reply