Coronavirus – Ecoutez ces manifestants qui ont défilé hier et qui ne sont pas contre le vaccin mais oppos… – Le Blog de Jean-Marc Morandini

Spread the love

De Paris à Marseille et de Lille à Bordeaux, des dizaines de milliers d’opposants au pass sanitaire ont défilé pour le cinquième samedi consécutif contre le dispositif généralisé dans la plupart des lieux publics, une mobilisation légèrement moins suivie que la semaine passée selon les autorités. Un total de 214.845 personnes ont manifesté partout en France, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, contre 237.000 personnes le week-end dernier, le plus haut du mouvement lancé au coeur de l’été.

Dans la capitale, où les autorités ont décompté 13.900 manifestants, les deux principaux cortèges ont battu le pavé derrière un large éventail de mots d’ordre tels que “libérons la France”, “stop coronafolie” ou “reprends ton pass Macron et dégage”.

“Il y a une division entre ceux qui ont le pass, et donc des privilèges, et les autres”, a dénoncé Béatrice Cazal, 47 ans, qui défilait à l’appel de l’ex-figure du Rassemblement national Florian Philippot et son mouvement des Patriotes. “Vous êtes encore plus que la semaine dernière. Jamais la France ne s’était levée un 15 août pour sa liberté”, s’est enthousiasmé M. Philippot à la fin de la manifestation.

Dans le défilé parisien concurrent organisé par des “gilets jaunes”, Yann Fontaine, un clerc de notaire de 30 ans venu de l’Indre, a vu dans le pass sanitaire “une mesure liberticide, ségrégationniste”. Deux cortèges distincts se sont aussi formés à Lyon. “Je ne comprends pas ces demi-mesures sur le pass: obligatoire pour les restaurants, mais pas les relais-routiers, les infirmières mais pas les policiers”, y a rouspété Josiane Chaine, une retraitée de 69 ans vaccinée qui “ne supporte plus le mépris du gouvernement”.

Nombre de manifestants lors des différentes journées de manifestations contre le pass sanitaire depuis le 17 juillet

Au moins 47.700 manifestants, selon la police, ont défilé sans incident samedi dans le Sud-Est, un foyer majeur de contestation. Ils étaient 22.000 à Toulon (19.000 la semaine dernière) et 6.000 à Nice (10.000 le 7 août).

Quelque 7.500 personnes ont défilé à Montpellier, 6.000 à Marseille, 3.000 à Lyon et 2.650 à Lille, une affluence comparable à celle du week-end précédent, et encore 4.200 à Bordeaux, contre 3.300 la semaine passée, selon les préfectures.

Les manifestants accusent le gouvernement de sous-estimer la protestation anti-pass sanitaire. Le collectif militant Le Nombre Jaune a recensé samedi dernier plus de 415.000 participants “minimum”.

Leave a Reply