Advertisements

Coronavirus : deux premières contaminations confirmées en France – Le Monde

Spread the love

Deux premiers cas de contamination par le coronavirus à l’origine d’une épidémie en Chine ont été confirmés en France, a annoncé vendredi 24 janvier la ministre de la santé, Agnès Buzyn. Il s’agit des premiers cas européens, a-t-elle souligné lors d’une conférence de presse, précisant que l’un des malades était hospitalisé à Bordeaux et l’autre à Paris.

Le patient de Bordeaux est un Français de 48 ans d’origine chinoise, actuellement placé à l’isolement au CHU de Bordeaux. Il a été pris en charge le 23 janvier par SOS Médecins Bordeaux avec des symptômes grippaux classiques de fièvre et de toux.

Lors de cette consultation, le médecin lui a demandé s’il avait voyagé récemment, selon le récit de SOS Médecins publié sur Facebook. Celui-ci a déclaré revenir des Pays-Bas mais qu’il venait aussi de séjourner en Chine, dans la ville de Wuhan. « Instantanément », le médecin est passé « en mode urgence absolue » : masque, isolement. En collaboration avec le SAMU de Gironde, le patient a été hospitalisé au CHU de Bordeaux pour bilan et observation.

Des consignes pour les personnes ayant voyagé en Chine

Le deuxième patient contaminé est également à l’isolement, à l’hôpital Bichat, dans le 18ᵉ arrondissement de Paris. Ce cas a été confirmé vendredi en début de soirée.

Lors d’un point presse, la ministre de la santé a déclaré être « extrêmement attentive » à l’évolution de la situation, soulignant que « nous aurons probablement d’autres cas ». Un point d’information se tiendra tous les jours.

Agnès Buzyn a insisté sur les consignes à l’attention de « toute personne qui a voyagé en Chine ou qui a été en contact avec des personnes qui ont voyagé en Chine » : elles ne doivent pas aller aux urgences ni contacter un médecin, mais doivent appeler le centre 15 « au moindre signe respiratoire ou si elles ont de la fièvre ». Le centre 15 vient alors « chercher les gens à domicile, les emmène en hospitalisation, ce qui permet de mettre les gens à l’isolement et de faire les tests », a expliqué la ministre.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus en Chine : Wuhan, épicentre de la propagation et base de plusieurs constructeurs automobile français
Advertisements

Leave a Reply