Advertisements

Coronavirus : deux Français rapatriés de Wuhan hospitalisés avec des symptômes – Midi Libre

Spread the love

Les deux hommes âgés d’une vingtaine d’années avaient été placés à l’isolement à l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection, à Marseille. Ce vendredi soir, le ministère de la Santé indique que le dépistage du coronavinus est négatif.

Deux Français, qui figuraient parmi les passagers de l’Airbus A340 qui s’est posé, en fin de matinée, sur l’aéroport d’Istres, ont été hospitalisés avec des symptômes d’infection au coronavirus, ce vendredi après-midi. Mais le test de dépistage s’est avéré négatif.

À l’isolement à l’Institut Marseille infection

Agnès Buzyn avait confirmé en début d’après-midi qu’un des Français rapatrié de Wuhan ce vendredi avait été admis à l’hôpital de la Timone, à Marseille, porteur de symptôme laissant à penser qu’il pouvait être victime du coronavirus qui a fait plus de 200 morts en Chine depuis début janvier.

Puis RTL avait indiqué que n’ont pas un mais deux hommes étaient en fait sous surveillance à l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection, à Marseille, placés à l’isolement. Ce vendredi soir, à l’occasion d’un point presse, la ministre de la Santé a indiqué que les tests pratiqués sur eux sont négatifs et qu’ils présentaient des symptômes “très légers”.

Les passagers confinés durant quatorze jours

Selon Agnès Buzy, qui a annoncé la mise en place à compter de samedi d’un numéro Vert d’information, ce qui est recommandé est de “tester les gens lorsque des symptômes se déclarent. Il y en avait une dans l’avion, cette personne a été directement transférée à l’hôpital de la Timone et nous aurons les résultats dans la journée.”

Les autres passagers, 198, sont désormais installés dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet où ils vont être confinés durant quatorze jours. “Nous avons pris toutes les précautions sanitaires pour qu’ils soient bien surveillés pendant leur séjour”, a-t-elle poursuivi, précisant qu’ils seraient examinés deux fois par jour et transférés dans un hôpital de la région “au moindre signe suspect”.

Un A380 affrété pour une seconde vague

Un deuxième groupe d’expatriés ne présentant pas de symptômes doit être rapatrié prochainement de Wuhan. “Nous faisons tout pour avoir un deuxième avion tel que nous l’avons prévu, c’est-à-dire un A380 qui pourrait prendre d’abord les Français restés sur place et qui auraient des regrets et des ressortissants de l’UE, voire au-delà.”

Le gouvernement espère pouvoir faire rentrer cet appareil dimanche, “mais nous n’en avons pas encore la certitude”, a précisé Agnès Buzyn.

Près de 10 000 cas recensés dans le monde

Plus de 9800 personnes ont été contaminées en Chine par le coronavirus de Wuhan depuis son apparition en décembre, a annoncé vendredi l’ambassadeur chinois auprès des Nations unies à Vienne, ce qui fait 2 000 cas de plus que la veille, alors que le bilan reste, selon lui, de 213 décès. Le diplomate a précisé que 1527 malades étaient dans un état critique et a fait état de 15238 cas suspects.

Hors de Chine, plus de 130 cas ont été recensés dans 24 pays, mais aucun n’a encore été mortel.

Advertisements

Leave a Reply