Coronavirus : deux des onze patients hospitalisés en France sont guéris – Le Monde

Spread the love
Une femme évacuée de la province de Wuhan à son arrivée à la base aérienne d’Istres-Le Tubé, le 9 février 2020.

Une femme évacuée de la province de Wuhan à son arrivée à la base aérienne d’Istres-Le Tubé, le 9 février 2020. AXEL PFIEFFER / AFP

Deux des onze personnes hospitalisées en France après avoir été contaminées par le nouveau coronavirus sont « guéries » et sont sorties de l’hôpital, a annoncé mercredi 12 février le ministère de la santé.

Il s’agit du couple de trentenaires chinois qui était hospitalisé à l’hôpital Bichat à Paris, a précisé le numéro deux du ministère, Jérôme Salomon, en ajoutant qu’aucun nouveau cas n’avait pour l’heure été détecté en France. Lors de leur dépistage à la fin de janvier, le chef du service des maladies infectieuses à Bichat avait précisé que ce couple, « originaire de Wuhan », était arrivé le 18 janvier en France pour un voyage. Le professeur Salomon a précisé qu’un patient guéri ne nécessite aucun suivi particulier.

Neuf patients hospitalisés

Les critères de sortie répondent à un « protocole extrêmement sûr » qui fait l’objet d’un « consensus international » : les symptômes (fièvre, toux…) doivent avoir disparu, et « on exige deux tests négatifs » dans un intervalle de vingt-quatre heures pour s’assurer que ces patients ne sont plus contagieux. D’autres sorties parmi les premiers cas interviendront « dans les prochains jours », a-t-il encore fait savoir.

Après ces deux sorties, neuf patients restent hospitalisés en France. Un Français d’origine chinoise, âgé de 48 ans, travaillant « dans le milieu du vin » et coutumier des allers-retours avec la Chine, est hospitalisé à Bordeaux ; un touriste chinois âgé, dans un état clinique toujours « sévère », est hospitalisé à Paris, ainsi que sa fille, également contaminée.

Le sixième cas détecté est celui d’un médecin libéral contaminé dans l’Hexagone par une personne ensuite rentrée en Asie ; il est pris en charge à Paris. Hospitalisées à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, les cinq dernières personnes contaminées et détectées – quatre adultes et un enfant de 9 ans – ont été testées positives après avoir côtoyé, à la fin du mois de janvier, aux Contamines-Montjoie, un compatriote britannique porteur du virus qui revenait de Singapour.

Notre sélection d’articles sur le nouveau coronavirus

Leave a Reply