Advertisements

Coronavirus-covid19 : les derniers français rapatriés de Chine sont arrivés en Normandie – France 3 Régions

Spread the love

Equipés de masques à l’intérieur du véhicule, la trentaine de passagers attendus en Normandie est arrivé à 15H25 dans le village de Branville (14). Le bus était escorté par deux véhicules de gendarmerie, avant d’entrer loin des regards, dans l’enceinte du “Normandy Garden”, le centre de vacances.
 

L'arrivée à Branville / © Florent Turpin/FranceTélévisions

L’arrivée à Branville / © Florent Turpin/FranceTélévisions

   

Le départ de certaines familles du centre Pierre et Vacances avant leur arrivée

Les forces de l'ordre filtre l'entrée nord et l'entrée sud du village de Branville, près de Cabourg. / © Florent Turpin-France Télévisions

Les forces de l’ordre filtre l’entrée nord et l’entrée sud du village de Branville, près de Cabourg. / © Florent Turpin-France Télévisions

Après l’annonce, place à l’action. Tout est en place dans le petit village de Branville, au coeur du Pays d’Auge pour l’accueil des 28 ressortissants français qui ont quitté la chine ce 21 février 2020 pour fuir l’épidémie de coronavirus.

Impossible de circuler normalement dans le village de Branville / © FranceTélévisions

Impossible de circuler normalement dans le village de Branville / © FranceTélévisions

Des barrages sont en place au Sud et au Nord du village pour limiter la circulation et l’afflux des curieux. 
A cette veille de week-end, beaucoup de famille quittent le village vacances  “Normandy Garden” où seront hébergées les rapatriés mis en quarantaine.
 

© FranceTélévisions

© FranceTélévisions

 

Ce vendredi matin, des clients en séjour au village Pierre Et Vacances ont décidé d’écouter leur séjour. Prévenus hier par texto, ils préfèrent partir :


On a reçu un texto de Pierre et Vacances nous demandant de se rendre à la réception. Et là on nous a expliqué (…) Le coronavirus, ça inquiète, la planète entière se pose des questions. Moi j’ai des enfants, je ne veux prendre aucun risque (une touriste quittant Branville) 

 

Témoignage d’une cliente du village qui préfère partir

28 rapatriés acheminés en bus
 

Les “rapatriés” ont quitté la Chine à Bord d’un Un Airbus A380. Tous proviennent de la métropole de Wuhan, épicentre de l’épidémie covid-19.

Leur avion a décollé à 5h57 heure locale (soit jeudi 21H57 GMT) à destination de la France. A son bord : 28 Français et 36 ressortissants d’autres pays de l’Union européenne.

L’A380 a atterrit à l’aéroport Charles-de-Gaulle à l’est de Paris dans la matinée de ce vendredi. Le 28 français acheminés jusqu’au village de Pierre et Vacances, à Branville, sont partis en Bus. Les autres voyageurs européens ont été pris en charge par les autorités de leurs pays respectifs, selon les informations du Quai d’Orsay.
  
 

L'avion arrivé de Chine ce 21 février s'est posé à 10H30 à Roissy. / © France Télévisions

L’avion arrivé de Chine ce 21 février s’est posé à 10H30 à Roissy. / © France Télévisions

                                       
L’ensemble des personnes accueillies en Normandie resteront quatorze jours en quarantaine et seront testés deux fois pour vérifier qu’ils ne sont pas contaminés. Une équipe médicale de 13 personnes est là pour ça.

Pourquoi la Normandie ?

Pourquoi avoir choisi la Normandie ? Selon le Préfet du Calvados c’est une question de géographie : le site est proche de plusieurs aéroports ( Deauville, Carpiquet, Beauvais, Paris) et il y a à proximité le CHU de Caen , équipé d’un service de maladies infectieuses agrée. 
 

 

3O personnes plus les équipes médicales et la sécurité civile

La conférence de presse du Préfet du Calvados, Philippe Court

coronavirus : les rapatriés dans un village vacances de Normandie

“Une trentaine de personne devraient arriver demain de Chine et nous avons sur place une dizaine d’équipe médicale et 25 militaire de la sécurité civile”, Philippe Court, Préfet du Calvados tient à rassurer la population en conférence de presse sur le site choisi. 

Au Normandy Garden de Branville, la vie des touristes en vacances sur place va changer. Le site Pierre et Vacances a accepté d’accueillir à Branville les derniers ressortissants qui vont arriver de Chine, à partir du 21 février 2020, au milieu des vacances scolaires de février.

 
Avant de prendre l’avion, ces personnes seront soumises au questionnaire médicale et à une prise de température .

Pas de symptôme mais des masques par précaution

 

Nous accueillons ici des personnes qui ne présentent pas de symptôme. Elles porteront des masques de protection par précaution 
(Philippe Court, Préfet du Calvados)

 

Les cottages réservés au Normandy Garden de Branville

La préfecture du Calvados, a officialisé ce jeudi 20 février l’accueil, en Normandie, de ressortissants français de retour de Chine. Un rendez-vous a été donné à la presse, à la veille du voyage retour d’une dizaine de français, au “Normandy Garden” de Branville.
 

Un domaine de 12 hectares avec maisons, piscines extérieures et intérieures du groupe Pierre et Vacances / © googleearth

Un domaine de 12 hectares avec maisons, piscines extérieures et intérieures du groupe Pierre et Vacances / © googleearth

Le village Vacances “Normandy Garden” de Pierre et Vacances, près de Cabourg,  serait donc bien celui choisi pour les héberger pendant leur quarantaine.
 

 

Ils arrivent de la zone la plus touchée

Sur place, les rares voisin du site, relativement isolé dans les collines normandes du Pays d’auge, sont mitigés. Certains se disent que tout s’est bien passé dans le sud alors il n’y a pas de raison que ça dérape ici. D’autres auraient préféré qu’on les accueille “ailleurs” à une période “touristique”.Ils n’auront pas accès à la piscine ou aux zones de jeux, au sein du village Vacances. Et le site sera protégé par la sécurité civile. 
 


La réaction sur le site

 
Quelques dizaines de Français seront rapatriés d’ici vendredi de Chine, venant de la zone la plus touchée par l’épidémie du nouveau coronavirus, pour être mis en quarantaine dans un lieu restant à déterminer, a annoncé mercredi le Directeur général de la santé, Jérôme Salomon.
    
Le Cavados est donc la nouvelle terre d’accueil, après le sud de la France début février.
 

LE 9 février dernier, l'autocar transportant 38 ressortissants francais rapatries de Wuhan ( Chine ) en raison de l'epidemie de Coronavirus, de la Base aerienne 125 d'Istres a destination de l'Ecole nationale des Officiers des Sapeurs-pompiers ENSOSP d'Aix en Provence - / © FREDERIC SPEICH/maxppp

LE 9 février dernier, l’autocar transportant 38 ressortissants francais rapatries de Wuhan ( Chine ) en raison de l’epidemie de Coronavirus, de la Base aerienne 125 d’Istres a destination de l’Ecole nationale des Officiers des Sapeurs-pompiers ENSOSP d’Aix en Provence – / © FREDERIC SPEICH/maxppp

“Un Airbus A-380 a décollé mercredi soir de Paris-Charles de Gaulle pour Wuhan, emporte à son bord 17 tonnes de fret médical comprenant des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants”, a précisé par ailleurs le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
 Ce matériel est destiné “aux personnels soignants mobilisés qui luttent contre l’épidémie de coronavirus”, insiste-t-il.

 Ce quatrième vol de rapatriement devrait rentrer en France vendredi et l’hébergement des rapatriés, “dans un village vacances, est en cours d’organisation”, a indiqué le numéro 2 du ministère de la Santé lors d’une conférence de presse.

Comme pour les trois premiers vols, il ne s’agit que de personnes ne présentant aucun symptôme, il y aura à bord la présence d’une équipe d’assistance médicale (Jérôme salomon, ministère de la Santé) 

 

14 jours confinés

Ces rapatriés seront confinés pendant 14 jours et testés deux fois pour s’assurer qu’ils ne sont pas infectés.  L’objectif des autorités sanitaires est de “répliquer un peu ce qui avait très bien fonctionné à Carry-le-Rouet, avec des conditions d’hébergement très agréables… mais ce ne sera pas à Carry-le-Rouet” en raison du nombre moins important de personnes”, a précisé le Pr Salomon. 
 
Les détails sur le lieu et l’heure d’arrivée de ce vol seront communiqués ce jeudi.
 
“L’idée est de rapatrier des personnes qui sont encore en zone rouge”, c’est-à-dire dans la zone épicentre de l’épidémie, a-t-il dit. L’épicentre de l’épidémie est la province du Hubei et sa capitale Wuhan. “Comme le 2 février, la France a proposé de ramener d’autres citoyens européens qui souhaitent bénéficier d’un retour”. Ces derniers étant pris en charge, dès leur arrivée, par les autorités de leur pays détaille le Quai d’Orsay.
    
“De même que pour les précédents vols de retour, des règles sanitaires strictes seront appliquées à l’ensemble de l’opération, qui prévoit notamment une périodede confinement de 14 jours à l’arrivée”
    
Le ministère des Affaires étrangères indique encore que le consulat général à Wuhan reste ouvert avec “une petite équipe de volontaires pour porter assistance à nos compatriotes sur place et manifester dans la province la solidarité de laFrance.”
 

300 personnes rapatriées en France depuis le début de l’épidémie

Depuis le début de l’épidémie, plus de 300 personnes ont été rapatriées de Chine et placées en quarantaine, dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) et dans les locaux de l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (Ensosp) à Aix-en-Provence. La plupart d’entre elles sont ressorties avec la certitude de ne pas être contaminées par le nouveau coronavirus.

Les 35 derniers rapatriés, arrivés le 9 février, via Londres, doivent sortir le 23 février de l’Ensosp.

Aucun nouveau cas d’infection au coronavirus n’a été découvert sur le territoire français, le bilan restant inchangé avec 12 cas confirmés au
total (quatre hospitalisations sans signes de gravité, sept guéris et un décès).

   

Advertisements

Leave a Reply