Advertisements

Coronavirus : comment Tim Cook et Satya Nadella réagissent ?

Spread the love
Coronavirus : comment Tim Cook et Satya Nadella réagissent ?

Apple en France confirme que Tim Cook leur a fait parvenir un messager pour proposer aux employés d’Apple de travailler depuis chez eux durant la semaine du 9 au 13 mars, et ce « si leur travail le permet ». Le but, freiner la propagation du virus, mentionne le CEO d’Apple, qui affirme que cette épreuve est un « événement sans précédent » et un « défi ».

Apple va également procéder à des nettoyages en profondeur des locaux (lire : Coronavirus : faut-il avoir peur des open space ?) de l’entreprise et des magasins, et des ateliers dans les Apple Store. A noter que cette proposition concerne les employés de l’entreprise également en Grande Bretagne, en Suisse, en Italie, en Allemagne en Corée du Sud et au Japon.

Tout comme Amazon, Microsoft, Google et Facebook, Apple va également continuer à payer les employés payés à l’heure, et ce même si ces employés n’ont pas forcément du travail (nettoyage des locaux, restauration, transport) puisque les locaux des entreprises sont désertés par les collaborateurs. Car Microsoft également encourage tous ses employés qui le peuvent à ne pas venir au bureau. Deux cas d’infection ont été détectés parmi les employés de l’entreprise dans la zone de Seattle.

publicité

Des conférences en suspens

Les deux entreprises, comme de nombreuses autres organisations technologiques, souffrent également de la croissance de l’épidémie du côté des évènements et conférences.

Si les conférences Microsoft Build (19-21 mai à Seattle, WA) et Microsoft Ignite (21-25 septembre à la Nouvelle-Orléans) se déroulent pour l’instant comme prévu, la Microsoft WSLConf (10-11 mars à Redmond) qui doit se tenir cette semaine a été déplacée en ligne, tout comme le Microsoft MVP Global Summit (15-20 mars à Bellevue & Redmond, Wash.) qui doit avoir lieu la semaine prochaine. Côté Apple, la Apple WWDC, évènement majeur pour l’entreprise et l’écosystème, n’est pour l’heure pas reportée.

Du point de vue des opérations, Apple met en garde contre une pénurie des iPhones de remplacement. Certains magasins Apple ont également constaté une pénurie de pièces détachées. Par ailleurs, le futur iPhone pourrait faire les frais du coronavirus. L’iPhone 9, qui pourrait faire suite à l’iPhone SE, pourrait être bloqué par les douanes chinoises en raison de l’épidémie.

Révision des prévisions de revenus financiers

Du côté financier, Microsoft a annoncé réviser ses prévisions trimestrielles à la baisse la semaine dernière. C’est clairement l’incidence du Coronavirus en Chine qui est ciblé comme un risque pour sa branche More Personal Computing, celle qui rassemble la ventes des terminaux de la gamme Surface et l’intégration de Windows sous licence OEM pour les marques tierces.

Apple aussi anticipe une baisse de son chiffre d’affaires à cause du coronavirus. “Bien que les sites de nos partenaires fabricants d’iPhone soient situés en dehors de la province du Hubei, et bien que toutes ces installations aient rouvert, leur montée en puissance est plus lente que nous l’avions prévu”, explique l’entreprise. Par ailleurs, la demande des consommateurs chinois a baissé en raison des mesures de confinement et de la fermeture des boutiques Apple et d’autres revendeurs tiers de la marque.

Pour aller plus loin

Advertisements

Leave a Reply