Coronavirus: Comment Emmanuel Macron prépare son allocution – BFMTV.COM

Spread the love

Le chef de l’Etat a travaillé tout ce week-end à la préparation de cette allocution. Une intervention très attendue. Pour Emmanuel Macron, il s’agit de la quatrième prise de parole solennelle depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus. Avec cette fois, des enjeux clés: ceux de la durée du confinement, de la reprise des activités économiques et de l’organisation du système scolaire. 

A l’Elysée, le président de la République travaillera son texte jusqu’au dernier moment. Son intervention doit durer une quinzaine de minutes, et être diffusée à partir de 20h02, pour laisser l’occasion aux Français d’applaudir les soignants comme c’est désormais habituel à 20h. 

Les décisions sont prises en comité restreint: le chef de l’Etat cale les principales annonces avec le Premier ministre et un cercle limité de ministres. Il va poursuivre ses consultations ce dimanche soir et toute la journée de lundi. Il doit notamment s’entretenir avec François Hollande, Angela Merkel, ainsi que les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. 

Faire accepter la prolongation du confinement

Pour cette intervention, l’Elysée a fixé deux priorités: protéger les Français et maintenir l’unité nationale. Appeler à faire bloc, en somme, tout en rendant acceptable l’idée d’un confinement qui se prolonge. 

“Il faut faire en sorte que le confinement soit socialement acceptable et accepté”, indique l’entourage d’Emmanuel Macron. “Il semble l’être car il n’y a pas de révoltes ni de refus. Il est compris et produit des effets, c’est une première bataille gagnée dans cette guerre”, explique-t-on à l’Elysée, en prévenant: “une deuxième vague est possible.”

Pas de scénario figé pour le retour à l’école

S’il aura un message au sujet de la période post-confinement, l’urgence est à l’instant. Le chef de l’Etat va se concentrer sur cet objectif. Par ailleurs, la mission confiée à Jean Castex, sur l’organisation du déconfinement vient à peine de débuter. Difficile dans ces conditions de livrer une feuille de route précise et complète.

Sur le retour à l’école, tous les scénarios sont sur la table indique-t-on du côté de Matignon. “La situation évolue au jour le jour, ceux qui se sont engagés sur des dates ont été démentis dans les jours suivants”, glisse-t-on. Le ministre même de l’Education nationale avait assuré en début de crise que les écoles ne fermeraient pas. 

Emmanuel Macron dira aussi quelques mots sur des sujets qui concernent, et inquiètent, les Français: les masques de protection et les tests de détection du Covid-19. Tout comme les applications pour prévenir l’épidémie: l’entourage du chef de l’Etat fait savoir que le président de la République est très attaché aux libertés publiques et au secret médical. C’est toutefois une question qu’il pourrait aborder ce lundi.  

Leave a Reply