Coronavirus : avec 499 décès de plus à l’hôpital en 24 heures, le bilan en France est désormais de 3 523 morts – franceinfo

Spread the love

Ce nombre de décès journalier représente un nouveau record pour la France, a annoncé mardi soir le directeur général de la santé.

L’épidémie de coronavirus a fait plus de morts en France qu’en Chine. Selon les chiffres donnés par le directeur général de la santé, mardi 31 mars, 3 523 personnes ont à ce jour perdu la vie à l’hôpital dans notre pays, dont 499 ces dernières 24 heures. En Chine, si l’on s’en tient aux chiffres donnés par les autorités de Pékin, le bilan officiel est de 3 305 décès. Ce nombre de décès journalier représente un nouveau record pour la France. 

>> Coronavirus : suivez les dernières informations sur l’épidémie de Covid-19 dans notre direct

Le nombre de cas de contamination confirmés par test PCR a augmenté en une journée de 17% pour atteindre 52 128, contre 44 550 la veille, a ajouté Jérôme Salomon lors de son point presse quotidien.

Le nombre de personnes hospitalisées s’élève à 22 757, dont 5 565 cas graves en réanimation. Sur ce nombre total de patients en réanimation, 34% ont moins de 60 ans et 60% ont entre 60 et 80 ans. “Soixante-huit personnes en réanimation ont moins de 30 ans”, a précisé le directeur général de la santé. “Cette situation est totalement inédite dans l’histoire de la médecine française. Aujourd’hui, 458 patients de plus ont été pris en charge par les services de réanimation sur le territoire national”, a ajouté le professeur Salomon, contre 475 lundi.

Le directeur général de la santé a encore précisé que 9 444 personnes étaient sorties guéries de l’hôpital. Les transferts de patients dans un état grave s’accélèrent pour désengorger les régions les plus touchées, particulièrement le Grand Est et l’Ile-de-France. “Nous comptabilisons aujourd’hui 288 patients lourds (…) transférés vers des régions moins en tension. Ce nombre est amené à progresser dans les jours et les semaines qui viennent, a déclaré le directeur général de la santé. J’en appelle donc au volontariat des personnels de santé, compétents en réanimation, médecins, infirmiers, aides-soignants et les invite à se signaler dès maintenant sur les plateformes du ministère des Solidarités et de la Santé pour soutenir les équipes du Grand Est ou sur la plateforme renfort-covid.fr pour soutenir les équipes d’Ile-de-France.”

Leave a Reply